Les stats ridicules de l’OM de Garcia contre les gros…

 Rudi Garcia (Reuters)Rudi Garcia ©Reuters

,

L’histoire avait bien débuté. Un match nul face au PSG pour son premier match de l’ère Rudi Garcia. Depuis, l’OM va de déroute en déroute face à Monaco et au PSG. Ce dimanche marquera donc la fin d’une série ou une mauvaise habitude…

L’OM n’a pas compris ce qu’il venait de se passer. Face à Monaco, les ambitions étaient grandes pour des Olympiens qui ont encaissé 3 buts en un peu plus d’une demi-heure… Résultat, un 6-1 qui cadre parfaitement avec les résultats du club phocéen contre le PSG et Monaco depuis l’arrivée de Rudi Garcia. On pourrait même l’étendre à l’Olympique Lyonnais (défaite 1-3).

En plus de les éliminer en Coupe de France, les Monégasques avaient déjà collé 4-0 et 4-1 aux Marseillais la saison dernière quand les Parisiens avaient pris d’assaut le Vélodrome 5-1… 19 buts encaissés en 4 matches ça fait 4.75 buts par match et si l’on intègre le 0-0 du Parc des Princes de la saison dernière pour la première de Garcia, et il n’y a aucune raison de ne pas le faire, la moyenne reste tout de même de 3,8 buts encaissés par match.

C’était à peine mieux avec l’AS Rome 

En revanche, c’est 0,6 but inscrit par match qui explique bien le 1 petit point sur 15 possibles qui apparaît rédhibitoire pour jouer les premiers rôles. Rudi Garcia ne connaît trop bien ce syndrome lui qui, avec la Roma, n’avait battu qu’une seule fois la Juventus (pour un nul et 3 défaites). On trouve également trace d’un revers 6-1 à Barcelone en Ligue des champions. 

Evidemment, comparer l’OM et le PSG aujourd’hui n’a pas vraiment de sens. Les effectifs et les ambitions n’ont rien à voir, les projets ne sont pas au même stade de développement non plus. Mais si les Phocéens venaient à subir une nouvelle grosse sortie de route, le dossier à charge ne ferait que s’épaissir.       

Laisser un commentaire