Rony Lopes : un portugais pour en remplacer un autre ?

À l’occasion de la dixième journée de Ligue 1, Monaco reçoit Caen au stade Louis II. Après la défaite à domicile survenue mardi soir en Ligue des Champions contre Besiktas (1-2), les joueurs du Rocher vont devoir se relancer et reprendre confiance. Cela ne va pas être chose aisée face à une équipe normande auteur d’un bon début de saison. Seul lueur d’espoir dans ce début de saison délicat, le portugais Rony Lopes. Prêté l’année dernière à Lille, le petit gaucher semble être en très grande forme. Au point de faire oublier Bernardo Silva ?

Monaco's Portuguese midfielder Marcos Rony Lopes celebrates after scoring during the French L1 football match Monaco (ASM) vs Strasbourg on September 16, 2017 at The Louis II Stadium in Monaco. / AFP PHOTO / YANN COATSALIOU

Rony Lopes prêt à faire aussi bien que Bernardo Silva ? / AFP PHOTO / YANN COATSALIOU

Bernardo Silva a illuminé de toute sa classe ses trois saisons à Monaco, à tel point d’être courtisé par de grands clubs, et dire oui à Manchester City. Forcément, les supporters monégasques lui cherchent inconsciemment un successeur, que ce soit sur le terrain comme dans les cœurs. Conduite de balle, percussion, nationalité, clubs, pied gauche, tant de similitudes entre le Néo-Mancunien et l’ex Lillois. Découvrez son parcours atypique.

Trajectoires croisées

Benfica, Manchester City et Monaco, trois clubs qu’ont en commun ces deux joueurs. Mais saviez-vous que Rony Lopes avait rejoint les Citizens bien avant son compatriote? Retour sur deux destins croisés. Né au Brésil, l’ailier droit Monégasque n’a que 21 ans mais déjà une carrière impressionnante. Arrivé au Portugal à 4 ans, il commence en 2008 au Benfica dans les équipes de jeunes (où il rencontre son ami Bernardo Silva), en gravant les échelons. Lors de la saison 2011/2012, alors qu’il joue avec les U17 de Benfica, il est transféré à Manchester City, et rejoint les U18 contre 1 million d’euros.

Il intègre l’équipe première en janvier de la saison suivante (2012/2013), alors qu’il n’a que 17 ans ! Lors de son premier match, il met un but deux minutes seulement après son entrée en jeu. Il devient le plus jeune joueur à marquer pour les Citizens ! Alternant entre les U21 (élu meilleur joueur de la réserve de Manchester City par les supporters) et quelques belles apparitions avec l’équipe première pendant la saison 2013/2014, Rony Lopes est prêté un an la saison suivante (2014/2015) à Lille pour avoir un temps de jeu conséquent

Son arrivée en France

Pendant l’intersaison, il dispute l’Euro U19 avec le Portugal, qui s’inclinera en finale face à l’Allemagne. Sa première année au LOSC est entachée par plusieurs blessures (2 déchirures aux ischio-jambiers) mais il fera quand même 27 apparitions, dont 19 titulaires et marquera 5 buts. Ce sont aussi ses débuts en Coupe d’Europe. Son prêt terminé dans le Nord, Rony Lopes est engagé par l’AS Monaco à l’été 2015 pour 12 millions d’euros. Dans un effectif monégasque très concurrentiel, le jeune portugais ne joue pas souvent.

Il est à nouveau prêté au LOSC, au mercato d’hiver (janvier 2016). Six mois convaincants (16 apparitions pour 3 buts) : les dirigeants lillois décident de renouveler le prêt du portugais pour un an (saison 2016/2017), en accord avec le transfert de Sidibé sur le Rocher. Il retournera par la suite à Monaco à l’été 2017, où il réalise pour le moment un très bon début de saison. Il a été titulaire à chaque journée de Ligue 1, et a inscrit deux buts et réalisé trois passes décisives.

Les deux Portugais faisaient leurs classes ensemble à l’époque de Benfica, et Rony Lopes était au-dessus dans la hiérarchie. L’actuel joueur de City se souvient : « À cette période, le physique compte beaucoup, et j’étais vraiment très petit. Certains joueurs, au niveau physique, faisaient vraiment la différence par rapport à moi […] Rony jouait à la même place que moi, Diego Lopes aussi (un Brésilien sorti des radars) […] Ils étaient au-dessus de moi. » Ces deux joueurs sont faits pour avoir des destins croisés.

Théophile Rémon

Cet article Rony Lopes : un portugais pour en remplacer un autre ? est apparu en premier sur La beauté du football.

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire