OM-PSG, les stats qui tuent

 thauvinkurzawaverratti-home Il y a moins d’un an, l’OM avait sombré. (Reuters)

Publié le 22/10/2017 à 15h00, Mis à jour le 22/10/2017 à 15h18

A quelques heures d’OM-PSG, les deux formations bénéficient de plusieurs statistiques marquantes. Voici le détail des plus explicites, entre des Olympiens plus forts historiquement et des Parisiens très nettement dominateurs depuis plusieurs années.

Avantage OM

– Au Vélodrome, l’avantage historique de l’OM est assez impressionnant: 22 victoires contre seulement neuf pour le PSG, et sept matches nuls. Marseille a marqué 62 buts contre 43 pour le PSG.

– Lors de ses 13 derniers matches de Ligue 1 à domicile face au PSG, l’Olympique de Marseille a toujours marqué au moins une fois. C’est la meilleure série en cours de l’histoire pour l’OM contre Paris.

– L’Olympique de Marseille a un porte-bonheur en ce début de saison: il se nomme Lucas Ocampos. L’Argentin n’a jamais perdu sur les sept matches où il a joué, cinq de Ligue 1 (quatre victoires, un nul) et deux de Ligue Europa (deux victoires).

– Cet OM-PSG sera le premier sans Blaise Matuidi, le recordman des victoires dans un Clasico (les deux équipes confondues) avec 12 succès. Alors, les Parisiens seront-ils déboussolés au Vélodrome sans leur ancien milieu de terrain ?

Avantage PSG

– L’OM n’a plus battu le PSG depuis 14 matches toutes compétitions confondues, à découper en 13 victoires parisiennes et un nul. La dernière fois que Marseille a gagné, c’était un 3-0 au Vélodrome en novembre 2011.

– Le total des oppositions entre Paris et Marseille, dans l’histoire des deux clubs, est favorable au Paris Saint-Germain: 40 victoires en faveur des Parisiens, 33 pour les Marseillais et 18 matches nuls.

– Kylian Mbappé a un bon souvenir de son dernier match face à l’OM. C’était avec Monaco, en mars 2017, en huitièmes de finale de Coupe de France. Il avait inscrit un but et délivré une passe décisive, et l’ASM s’était qualifiée en prolongation (3-4).

– Le dernier souvenir au Vélodrome est assez récent et très douloureux pour l’OM: une défaite 5-1 au mois de février, soit la plus large à domicile en Ligue 1 depuis août 1953 (0-4 face à Nîmes) ! Et pour Paris, c’est la plus large victoire sur un Clasico, à égalité avec le 5-1 du Parc en janvier 1978.

Les dernières confrontations (à Marseille)

Le 26 février 2017, 27e journée (5-1 pour le PSG):

OM: Pelé – Sakai, Fanni, Rolando, Evra (Bedimo 46e) – Lopez, Vainqueur, Zambo Anguissa – Thauvin (Sertic 67e), Njie (Cabella 52e), Payet.
PSG: Trapp – Meunier, Marquinhos, Thiago Silva, Kurzawa – Verratti, Rabiot, Matuidi – Lucas (Di Maria 73e), Cavani (Ben Arfa 82e), Pastore (Draxler 55e).

Le 7 février 2016, 25e journée (2-1 pour le PSG):

OM: Mandanda – Dja Djedje (Sarr 86e), N’koulou, Rolando, Manquillo – Isla, Diarra – Nkoudou, Cabella, Barrada (Alessandrini 72e) – Batshuayi (Fletcher 80e).
PSG: Trapp – Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell – Rabiot (Stambouli 90e), Motta, Matuidi (Marquinhos 82e) – Di Maria, Ibrahimovic, Lucas (Cavani 69e).

Laisser un commentaire