"Je n'ai pas peur de Diego Costa"

 Kévin Gameiro (Reuters)Kévin Gameiro ©Reuters

Publié le 23/10/2017 à 17h09, Mis à jour le 23/10/2017 à 17h18

Revenu sur le devant de la scène ces derniers jours, Kevin Gameiro ne semble pas forcément décidé à quitter l’Atlético de Madrid cet hiver, où il n’est pourtant qu’une sorte de roue de secours de Diego Simeone. Et même l’arrivée de Diego Costa n’effraie pas l’attaquant français.

Son duo avec Antoine Griezmann s’annonçait prometteur la saison passée, et tout portait à croire que Kevin Gameiro avait les moyens de réussir à s’imposer au sein de l’un des tout meilleurs clubs espagnols. L’ancien Strasbourgeois était tout de même parvenu à inscrire pas moins de 12 réalisations en championnat, dans l’ombre de l’incontournable numéro 7 de l’Atlético de Madrid. Mais au gré des mois, l’international tricolore n’a pas confirmé, et au début de l’exercice en cours, outre Antoine Griezmann évidemment, Angel Correa, Fernando Torres et Luciano Vietto lui étaient préférés aux yeux de Diego Simeone.

Mais à forcé de patience et de travail, l’ex-Lorientais a été récompensé ce week-end, inscrivant le but décisif pour la victoire des Colchoneros à Vigo, dans le cadre de la 9e journée de Liga. Son premier de la saison… Et l’intéressé à ce point encouragé qu’il aspire même à rester dans la capitale espagnole, et à ne pas profiter du mercato hivernal à venir pour changer d’air et tenter de se relancer, alors que son ancienne formation, le FC Séville, paraît toute disposée à le faire revenir. « La saison est encore longue. Tout peut changer, a-t-il promis devant les caméras de beIN SPORTS. Dans le football, il y a des moments difficiles. Mais il faut travailler pour que ça revienne. Je ne suis pas à 100%. Mais dans peu de temps je serai à mon niveau« .

Et si la confiance revient, rien ne pourra alors l’ébranler. « Je sais que je suis dans une grande équipe et qu’il y a beaucoup de concurrence. Je n’ai pas peur de l’arrivée de Diego Costa. Nous allons être en concurrence pour la place de titulaire« , renchérit l’ex-Parisien au sujet de l’arrivée de l’ancien Blue de Chelsea, qui sera éligible à compter du 1er janvier. Kevin Gameiro va même plus loin dans son raisonnement, puisqu’il n’a toujours pas tiré un trait sur les Bleus, où la concurrence est là aussi très vive dans le secteur offensif. « La concurrence chez les Bleus me motive encore plus« , assure-t-il.

Laisser un commentaire