L’OM peut être fier de sa prestation

 Florian Thauvin Florian Thauvin. (Reuters)

Publié le 23/10/2017 à 10h12, Mis à jour le 23/10/2017 à 10h20

En partie frustré par le résultat final, l’Olympique de Marseille peut tout de même se féliciter du match nul obtenu face au PSG (2-2), dimanche en clôture de la 9e journée. Certes, le scénario est rageant mais les Olympiens peuvent en tirer beaucoup de positif.

« On les a empêchés d’être à 100%, on a fait preuve de caractère, de force et de courage« . Adil Rami, qui s’exprimait en zone mixte, résume bien la pensée générale à Marseille après le match nul obtenu face au PSG (2-2). Le défenseur sait combien cette rencontre peut peser dans l’esprit des Phocéens qui ont encore besoin de continuité pour rester en haut de l’affiche. 

« Le scénario est rageant et frustrant, mais il faut garder le positif. C’est un point de pris et c’est bien. Ça n’a pas été un grand Paris ce soir. Mais il faut continuer dans cette direction-là« , poursuit Steve Mandanda, en zone mixte, relaye La Provence. L’OM a su s’arracher et bousculer des Parisiens parfois clairement dilettantes…  Une attitude coupable dont les Phocéens ont su tirer parti avec une envie de tous les instants.

Et si un petit goût amer restait encore en fond de bouche dimanche soir, la prestation d’ensemble est très encourageante. « Il y a un petit peu de déception mais si avant le match on nous avait dit 2-2, on aurait signé donc c’est quand même un bon résultat« , ajouté Florian Thauvin. Et au-delà du score final, c’est bien la prestation d’ensemble de l’OM que  le deuxième buteur voulait retenir.

« On a affiché un état d’esprit incroyable, on a été tous solidaires, on s’est battus ensemble et on a vu un vrai collectif, une équipe qui attaque ensemble, qui défend ensemble et c’est visage de l’OM qu’on doit voir. Ce soir (dimanche), on a vu que le collectif était bien plus important que les individualités« , confie ainsi le milieu international tricolore. De fait, si l’OM montre ce visage plus souvent, il pourra avoir de belles et vraies ambitions. 

Laisser un commentaire