McCourt, ses ambitions pour le mercato

 Frank McCourt (Reuters) ©Reuters

Publié le 24/10/2017 à 10h08, Mis à jour le 24/10/2017 à 10h12

Tout à sa joie du match nul obtenu, dimanche, face au PSG (2-2), Frank McCourt a fait part de ses ambitions en matière de transferts.

Frank McCourt est un propriétaire heureux. Edinson Cavani a beau avoir privé l’Olympique de Marseille de son premier coup d’éclat depuis son rachat du club phocéen, le boss de l’OM a apprécié le spectacle proposé par les troupes de Rudi Garcia. Mais le Bostonien voit plus loin, ce qu’il a confirmé lors d’un long entretien accordé à La Provence, acceptant d’aborder la question, brûlante, des transferts.

Et Frank McCourt n’a pas manqué de se féliciter du travail effectué par Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta depuis un an. «Le marché des transferts est très difficile, on le voit tous. L’économie est complètement folle. Mais l’équipe dirigeante a fait un très bon job, en sélectionnant les joueurs qui vont emmener l’OM vers une prochaine étape», a-t-il ainsi apprécié, avant d’évoquer les prochaines étapes. « C’est comme gravir une montagne, on commence en bas, on grimpe un petit peu, on s’arrête, on regarde la vue et celle-ci est différente de celle que l’on avait lorsqu’on était en bas. Là, on réajuste et on continue comme ça jusqu’en haut. C’est un peu abstrait, j’espère que vous comprenez : l’équipe est meilleure qu’elle ne l’était il y a un an. Et nous voulons qu’elle soit encore meilleure dans un an », a-t-il expliqué.

Charge donc aux dirigeants marseillais de faire preuve de clairvoyance en s’appuyant en premier lieu sur les talents du cru. Ce qui n’a pas toujours été le cas par le passé comme l’a rappelé le propriétaire américain. « Avec ce marché très compliqué, il faut être intelligent. Nous avons beaucoup investi dans les scouts et la formation des joueurs. Quand je suis arrivé ici, les autres clubs venaient chercher des jeunes talents à Marseille. C’est inacceptable, a-t-il regretté. Nous devons commencer ici mais aussi trouver des talents dans le monde entier. »

Et si l’état-major entend profiter du mercato hivernal pour renforcer l’équipe, il n’est pas question de faire de folie. A moins de devoir revoir les ambitions à la baisse pour l’été prochain, Frank McCourt refusant de dépenser sans compter. « L’an dernier, nous avons recruté quatre joueurs qui ont vraiment aidé l’équipe (Sertic, Evra, Sanson, Payet). Le mercato d’hiver est difficile, mais on se prépare. Il faut faire attention par rapport aux attentes, car on ne sait pas quels joueurs pourront être disponibles et on ne sait pas si ceux qui le seront pourront aider notre équipe. Les décisions prises cet hiver pourront aussi impacter celles de l’été prochain. Il faut donc être très stratégique et saisir les opportunités si elles se présentent », a-t-il prévenu. Le prochain mercato hivernal devrait être bien plus calme que celui de la saison passée.

Laisser un commentaire