Ruffier ''est mieux avec ses proches'' qu'en Bleu

 Stéphane Ruffier Stéphane Ruffier. (Reuters)

Publié le 24/10/2017 à 19h22, Mis à jour le 24/10/2017 à 19h32

Surtout si c’est pour être seulement le troisième gardien de l’équipe de France…

Stéphane Ruffier n’a plus été sélectionné depuis mars 2015 et un amical gagné contre le Danemark (2-0), dans son stade Geoffroy-Guichard de Saint-Étienne. Ce n’est pas forcément que Didier Deschamps s’interdit de le prendre, il connaît ses qualités de gardien de but depuis Monaco (début 2000).

Cependant, Ruffier ne souhaite pas être appelé en tant que numéro trois ; or Hugo Lloris, capitaine de surcroît, et Steve Mandanda sont indéboulonnables… Les Bayonnais Deschamps et Ruffier sont donc convenus en marge de ce match que le second ne serait plus convoqué dans ce rôle de « figurant » qui ne le satisfait pas.

« L’échange a été honnête, raconte une source de France Football, dans l’édition de cette semaine. Stéphane avait compris que, quoi qu’il arrive, il ne parviendrait pas à faire bouger les deux premières places… Lui voulait y aller pour être utile, avec l’idée de bousculer la hiérarchie. Après, comme n°3, il pense qu’il est mieux avec ses proches. C’est un garçon qui supporte mal d’être éloigné de sa famille… Mais, contrairement à l’idée qui circule encore, il n’a pas fait une croix sur les Bleus… Ses relations avec Deschamps ne sont pas conflictuelles comme celles de Benzema. » Malgré tout, comme Benzema, on ne devrait plus voir Ruffier, 31 ans et trois capes au compteur, sous l’ère Deschamps…

Laisser un commentaire