"Trezegol" défend Benzema et juge Lineker "has-been"

 David Trezeguet Karim Benzema Gary Lineker (ICON SPORT)David Trezeguet juge que Karim Benzema, n’en déplaise à Gary Lineker, "a les caractéristiques du football moderne". ©ICON SPORT

Publié le 24/10/2017 à 17h35, Mis à jour le 24/10/2017 à 17h54

Référence française au poste d’attaquant, David Trezeguet juge injustes les critiques envers Karim Benzema, beaucoup plus complet que ne le laisse sous-entendre Gary Lineker, contempteur le plus virulent du Madrilène.   

Gary Lineker ne relâche pas son travail de sape sur les réseaux sociaux à l’encontre d’un Karim Benzema que l’ancien attaquant anglais, aujourd’hui consultant vedette outre-Manche, a visiblement dans le nez en ce début de saison. Ce qui a déjà valu à Benzema d’être défendu à la fois par son entraîneur Zinedine Zidane, mais aussi par son président Florentino Perez, à l’unisson pour louer les qualités et toute l’importance du joueur français depuis bientôt dix ans dans l’effectif du Real Madrid. 

Dimanche, l’ancien Lyonnais, sorti du banc merengue face à Eibar (3-0), n’a en effet pas marqué, confirmant la réputation de joueur inefficace, que se plaît à lui coller Leineker. Mais KB9 a malgré tout trouvé le moyen de se fendre d’une passe décisive sur la clôture du score par Marcelo. De quoi nourrir une statistique impressionnante avec ce 59e ballon de but offert en Liga depuis la saison 2009-2010. Ils ne sont que deux attaquants à avoir fait mieux sur la même période. Une idée, M. Lineker ? Leo Messi (113) et Cristiano Ronaldo (83).

De quoi renforcer cette image de joueur complet à laquelle souscrit David Trezeguet (40 ans), le champion du monde 1998, dans un long entretien accordé au quotidien espagnol AS. « Karim devrait peut-être marquer plus« , reconnaît dans un premier temps « Trezegol », 3e meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France (34 buts, 71 sélections) et meilleur buteur étranger de la Juventus (171 buts). « Mais au fil du temps, il s’est avéré être un joueur important pour le Real. Un mélange entre Raul et Butragueño, décrit-il. Cela donne plus de variété dans le jeu que de statistiques. » Et Trezeguet, retraité des terrains depuis 2014, de laisser sous-entendre que la grille de lecture de Lineker, star des années 80, sent un peu le moisi: « Benzema a les caractéristiques du football moderne. Le football a beaucoup évolué depuis l’époque où Lineker jouait. » Ce cher Gary appréciera…  

Laisser un commentaire