Rabiot et le problème Motta

 Motta Rabiot Thiago Motta et Adrien Rabiot. (Reuters)

Publié le 16/11/2017 à 17h11, Mis à jour le 16/11/2017 à 17h12

Thiago Motta devrait passer sur le billard à cause d’un genou droit douloureux. C’est donc encore Adrien Rabiot qui le remplacera au poste de sentinelle, pour son plus grand déplaisir.

Adrien Rabiot ne va pas être content. Son club, le Paris Saint-Germain, « envisage » une opération du genou droit pour son partenaire Thiago Motta, qui « se plaint d’une majoration (de) douleurs » (voir le communiqué de presse ci-dessous). En quoi cela le concerne ? Motta devrait subir « un nettoyage », et resté sur la touche jusqu’au début de l’année 2018 (L’Équipe ce jeudi matin). Or, ce dernier est le seul milieu défensif de métier de l’effectif professionnel du PSG. Et c’est Rabiot, un relayeur, qui est appelé à le remplacer quand il est absent.

C’est arrivé la saison passée et cela n’est donc pas prêt de s’arrêter, d’autant plus que les dirigeants qataris du club de la capitale ne semblent pas avoir l’intention de recruter dans ce secteur de jeu cet hiver. Le jeune Francilien, 22 ans, ne le dit pas publiquement, mais il n’aime pas évoluer à ce poste de sentinelle qui l’empêche de se projeter, ce qu’il apprécie faire, et où il n’a pas vraiment brillé récemment en sélection, et on est sympa.

C’est un vrai problème pour lui et cela pourrait le devenir aussi pour le PSG. Car au-delà de performances sportives susceptibles de décroître, c’est à cause de cela que lui et son entourage se refusent pour le moment à discuter d’une nouvelle prolongation de contrat, qui expirera en 2019 (Le Parisien). Et là, c’est le Paris Saint-Germain qui risque de ne pas être content, Rabiot étant un pur produit de sa formation.

Laisser un commentaire