Un Fekir-dépendance ou non ?

 Nabil Fekir (Reuters)Nabil Fekir a succédé à Maxime Gonalons en tant que capitaine de l’Olympique Lyonnais. ©Reuters

Publié le 17/11/2017 à 13h33, Mis à jour le 17/11/2017 à 13h54

Alors que Nabil Fekir est suspendu pour OL-Montpellier, dimanche, Bruno Genesio ne s’inquiète absolument pas pour son secteur offensif. L’entraîneur des Gones devrait passer en 4-3-3.

On ne l’apprendra à personne: l’OL est porté par un Nabil Fekir exceptionnel dans sa série de 6 victoires consécutives toutes compétitions confondues. En 5 sorties, le gaucher a frappé à 7 reprises, avec des doublés décisifs contre Monaco (3-2) et lors du derby face à Saint-Etienne (0-5). L’avertissement qu’il a écopé dans le Chaudron, lorsqu’il a montré son maillot, le prive néanmoins de la prochaine rencontre de Ligue 1 contre Montpellier, dimanche (17h) au Groupama Stadium. Un problème de taille ?

Bruno Genesio, lui, est plutôt ravi de pouvoir tester d’autres joueurs et une autre formule. « Sans Nabil, on doit montrer que l’effectif est assez conséquent en quantité et en qualité. On a la chance d’avoir deux équipes compétitives. Il y a du temps de jeu pour tout le monde« , a ainsi lancé l’entraîneur des Gones, vendredi en conférence de presse. Et de rappeler: « on a la chance d’avoir des joueurs capables d’évoluer dans différents systèmes. L’effectif a été construit de cette manière« .

En l’absence du capitaine vedette de l’équipe, le visage de l’Olympique Lyonnais est déjà connu. Le 4-2-3-1 laissera place à un 4-3-3 comme contre Troyes (0-5) ou lors de la seconde période à Everton (1-2). Dans l’entrejeu, Lucas Tousart, en sentinelle, est épaulé par Tanguy Ndombele et Houssem Aouar, des relayeurs complémentaires. Bertrand Traoré et Memphis Depay sont ainsi des ailiers plus libres pour alimenter la pointe Mariano Diaz.

A noter néanmoins que, face au MHSC, Traoré est incertain car il est revenu « fatigué » de sélection, l’ailier burkinabé ayant joué 87 minutes mardi soir à Ouagadougou contre le Cap-Vert (4-0). « On fera le point ensemble demain« , a lancé Genesio, alors que Maxwel Cornet, susceptible de jouer sur l’aile droite, « doit retrouver de la confiance« , car « il lui manque un déclic« . A l’OL de se montrer aussi serein qu’il le paraît sans son meilleur joueur.

Laisser un commentaire