Amiens fait replonger le Losc

 Harisson Manzala (Icon Sport)Harisson Manzala ©Icon Sport

Publié le 20/11/2017 à 20h57, Mis à jour le 20/11/2017 à 21h02

Après avoir réussi à enchaîner deux victoires de rang en championnat, Lille s’est incliné à Amiens lundi soir (3-0), en match à rejouer de la 8e journée de Ligue 1. Et ce sont donc les promus qui se donnent de l’air au classement.

Le 30 septembre dernier, cette rencontre de la 8e journée de Ligue 1 aurait pu tourner au drame. Lorsqu’au quart d’heure de jeu, les visiteurs étaient parvenus à faire trembler les filets adverses, une barrière de sécurité entourant le parcage nordiste s’était effondrée, et une trentaine de personnes avaient ainsi été blessées. Fort heureusement, personne n’avait perdu la vie, mais la rencontre avait été interrompue et se rejouait ce lundi soir au stade de la Licorne.

Cette fois-ci, aucun incident n’a été à déplorer,  mais le Losc n’a pas non plus réussi à marquer… Les Dogues ont chuté à Amiens (3-0) et retombent donc à la 19e place du classement. Pourtant, après deux succès consécutifs en championnat, à Metz (0-3) et contre Saint-Etienne (3-1), les hommes de Marcelo Bielsa, privés de Farès Bahlouli, apparaissaient comme favoris. Mais les promus ont livré une rude bataille au Losc, et ont su se rassembler pour faire corps contre le talent de joueurs comme Luiz Araujo, Thiago Mendes et Nicolas Pépé. Et puisque Lille reste toujours fragile sur ses bases défensives, les Amiénois ont réussi à exploiter les failles comme ils l’espéraient. Le héros du jour se nomme Harisson Manzala, auteur de ses deux premiers buts en Ligue 1 en carrière.

Celui qui a épaulé Serge Gakpé, Lacina Traoré et Gaël Kakuta a fait mal au Losc en fin de première période (35e), et juste après le retour des vestiaires (48e). Son remplaçant, Moussa Konaté, s’est chargé de corser l’addition (85e). Les visiteurs ont bien tenté de se refaire la cerise, mais rien n’y a fait, et la générosité picarde s’est révélée insurmontable. L’excellente opération attendue pour le Losc est finalement réalisée par les hommes de Christophe Pelissier, qui profitent de cette victoire pour remonter au 12e rang du classement après un nul encourageant face à Monaco (1-1). Mais Mike Maignan et consorts, 19e, ne sont distancés que de trois unités…

Laisser un commentaire