Gourvennec dégomme l’arbitre

 Gourvennec (Icon Sport) ©Icon Sport

Publié le 20/11/2017 à 08h04, Mis à jour le 20/11/2017 à 08h22

Forcément déçu après le match nul concédé à la dernière seconde face à l’Olympique de Marseille (1-1), Jocelyn Gourvennec s’en est pris à l’arbitre de la rencontre à l’issue du match.

C’est un match nul au goût prononcé de défaite. Alors que les Girondins de Bordeaux pensaient enfin renouer avec la victoire, ils ont en effet vu ce succès tant espéré leur échapper à la dernière seconde de la rencontre après un ultime coup de pied arrêté et plusieurs duels perdus dans la surface. Rattrapé in extremis par l’Olympique de Marseille, les hommes de Jocelyn Gourvennec en étaient quittes pour enchaîner un sixième match sans victoire et rester à bonne distance de la course aux places européennes.

Interrogé au micro de Canal+, l’entraîneur bordelais n’a pas caché sa frustration. « Sur le plan comptable, on perd deux points sur le fil. C’est dommage. On a fait un très gros match, aidés par ce but précoce. On a été très costaud. Mais on sort fiers de ce match avec une vraie prestation intelligente de l’équipe. Mais on est frustrés, on n’a pas été récompensés de nos efforts », a-t-il ainsi notamment regretté.

Et les regrets étaient d’autant plus vifs pour l’ancien Marseillais que certaines décisions de Benoit Millot, l’arbitre de la rencontre, lui sont apparues contestables. Et c’est là un euphémisme. « Je pense qu’il y a des situations litigieuses. Il y a corner avant l’égalisation de l’OM, juste devant l’arbitre de touche. Après, la faute au coeur du jeu, je pense qu’il n’y a pas faute. C’est dommage. Je vais être clair, je n’ai pas aimé l’arbitrage de monsieur Millot », a-t-il précisé, ajoutant au sujet d’un possible penalty oublié en première période pour une faute d’Adil Rami sur Younousse Sankharé: « Oui, on peut faire la liste. »

Laisser un commentaire