Le Real, gros poisson des 8e

 Le Real Madrid vainqueur à Nicosie. (Reuters) ©Reuters

Publié le 21/11/2017 à 22h41, Mis à jour le 21/11/2017 à 23h18

Facile vainqueur sur le terrain de l’Apoel (0-6), mardi en Ligue des champions, le Real Madrid est néanmoins condamné à finir 2e de son groupe, puisque Tottenham s’est imposé à Dortmund (1-2).

Le Real Madrid retrouve un peu le sourire. Incapable de forcer le verrou de l’Atlético (0-0), samedi dernier, et désormais reléguée à 10 points (!) du Barça au classement de la Liga, la formation de Zinedine Zidane a enchaîné avec une victoire écrasante contre l’Apoel (0-6), mardi en Ligue des champions. Les Merengues se qualifient pour la suite mais héritent déjà de la 2e place de ce groupe H, puisque Tottenham, contre qui les Madrilènes n’ont pris qu’un point (1-1, 3-1), se sont imposés à Dortmund (1-2). Ils seront donc l’équipe à éviter pour les premiers de poule, lors du tirage au sort des 8e de finale.

Faible avec les forts, ce Real est donc fort avec les faibles, en l’occurrence cette pauvre équipe de Nicosie ce mardi soir. Une reprise de volée lointaine de Luka Modric (23e) a lancé le festival du Real, qui était passé en 4-4-2 à plat pour l’occasion, Casemiro et Isco étant envoyés sur le banc. Karim Benzema (39e et 45e+1) et Nacho Fernandez (41e) ont alourdi le score en fin de première période, avant un second doublé dans cette rencontre, inscrit par Cristiano Ronaldo (49e et 54e).

Le doublé de Benzema:

Ce déplacement à Chypre permet donc aux deux attaquants madrilènes de reprendre confiance, eux qui n’ont marqué qu’un but chacun en championnat cette saison. « KB9 » en profite pour mettre fin à 9 mois sans marquer en C1, puisque son dernier but européen remontait au mois de février contre le Napoli. « CR7 », lui, fait plus fort à titre individuel: il établit un nouveau record de buts inscrits en LDC lors d’une année civile, à savoir 17. Il était déjà recordman avec 16 réalisations en 2015. Charge à lui de repartir plus fort en 2018, lors d’un possible choc au sommet en 8e.

Laisser un commentaire