Chelsea dans l’embarras avec Courtois

 Courtois - Chelsea (Reuters) ©Reuters

Publié le 22/11/2017 à 12h31, Mis à jour le 22/11/2017 à 12h40

Sous contrat jusqu’en 2019, Thibaut Courtois réclamerait une (très) grosse augmentation de salaire pour prolonger à Chelsea.

Les très grands gardiens de but sont assez rares sur le marché et à trop jouer avec le feu, Chelsea pourrait finir par perdre le sien. Sous contrat jusqu’en juin 2019, Thibaut Courtois sait qu’il se retrouve en position de force pour renégocier mais les Blues tardent à s’aligner sur ses prétentions. Les dirigeants londoniens savent pourtant à quoi s’en tenir puisque, selon Het Laatste Nieuws, le portier international belge (25 ans) aurait d’ores et déjà fixé ses conditions.

Il réclamerait effectivement un salaire de 230.000 euros par semaine, soit près de 12 millions d’euros par an. Le double de ce qu’il touche actuellement. À prendre ou à laisser. Les champions d’Angleterre en titre peuvent-ils se permettre de le laisser filer ? « En ce qui concerne mon contrat, Chelsea doit arranger ça avec mon agent. Il n’y a rien de neuf pour le moment », a-t-il expliqué mardi en conférence de presse, à la veille du match contre Qarabag en Ligue des champions.

« On joue tellement de matches que j’ai choisi de me concentrer sur mes prestations. D’ici la fin de la saison, il reste du temps pour discuter », a-t-il ajouté. Sa situation pourrait vite intéresser d’autres clubs. Si le Real Madrid essaie désespérément de rapatrier David De Gea, le profil du Diable Rouge ne devrait pas le laisser indifférent. Et selon AS, l’Atlético suivrait aussi de près le dossier d’un joueur qui a déjà porté ses couleurs (2011-2014), en cas de départ de Jan Oblak.

Laisser un commentaire