Nice continue l'aventure

 tameze_nice_vszulte_reu (Reuters)Adrien Tameze a inscrit son premier but avec Nice. ©Reuters

Publié le 23/11/2017 à 20h56, Mis à jour le 23/11/2017 à 21h30

Vainqueur de Zulte-Waregem (3-1), jeudi à l’Allianz Riviera, l’OGC Nice s’est qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa. 

Soixante ans que les supporters niçois attendaient ça. Eliminé dès la phase de poule de la Ligue Europa la saison dernière, l’OGCN a passé le cap cette année. Battus à deux reprises par la Lazio, leader invaincu de ce groupe K, les Aiglons ont en revanche validé leur billet pour le tour suivant en battant les Néerlandais du Vitesse Arnhem (3-0) et Zulte-Waregem à deux reprises. Largement victorieux des Belges à l’aller avec un maximum de réussite (5-1), les hommes de Lucien Favre ont globalement maîtrisé le match retour, disputé ce jeudi à l’Allianz Riviera, décrochant un succès capital pour le club azuréen (3-1). 

C’est d’abord Mario Balotelli, frais car il était suspendu à Caen dimanche dernier (1-1), qui a mis les siens sur de bons rails en ouvrant rapidement le score sur un penalty qu’il s’était lui-même procuré (5e). L’attaquant italien est encore présent devant le but à la demi-heure de jeu pour reprendre un centre d’Alassane Pléa, parfaitement lancé dans la profondeur par un autre revenant, Jean-Michaël Seri (31e), de retour de blessure. Avec son milieu ivoirien, Nice est clairement plus performant.

La belle percée de Tameze 

Mais tout n’a pas été parfait face à une équipe belge entreprenante et il a fallu plusieurs parades décisives de Walter Benitez, de nouveau préféré à Yoan Cardinale, pour repousser les tentatives de l’ancien Marseillais Aaron Leya Iseka (23e et 57e). Les hommes de Francky Dury auraient même pu bénéficier de deux penalties sur des mains dans la zone de vérité de Maxime Le Marchand (14e) et Vincent Koziello (73e). Les Niçois ont toutefois fait le dos rond notamment en seconde période, ce qui ne les a pas empêchés d’encaisser un maître coup-franc du Danois Brian Hamalainen (80e), avant de se mettre définitivement à l’abri en fin de match grâce à un coaching gagnant de leur entraîneur suisse.

Arnaud Lusamba lance en effet parfaitement Adrien Tameze, qui se joue de la défense belge avant de tripler la mise d’une frappe puissante en lucarne (3-1, 86e). Les deux entrants montent en puissance dans cette équipe et postulent désormais dans le onze. Peut-être dimanche, encore à domicile face à Lyon (15h). Mais avant de retrouver les joutes du championnat – 17e, l’OGCN a toujours un besoin impératif de points -, les Niçois peuvent se satisfaire d’avoir assurer leur qualification pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa avant même la dernière journée et un déplacement à Arnhem. 

Laisser un commentaire