FC Nantes: La réponse (violente) de Der Zakarian à Kita

 Michel Der Zakarian (Icon Sport)Michel Der Zakarian ©Icon Sport

Publié le 24/11/2017 à 07h10, Mis à jour le 24/11/2017 à 07h13

Sans surprise, les récents propos de Waldemar Kita sur le plateau de Canal + Sport ont fait réagir Michel Der Zakarian, l’ancien entraîneur du FC Nantes aujourd’hui à la tête de Montpellier. « Excusez-moi mais vous comparez une Mercedes avec une deux-chevaux », avait en effet lancé le président nantais alors qu’il était invité à comparer Michel Der Zakarian et Claudio Ranieri, l’actuel coach du FC Nantes.

« Michel Der Zakarian a entendu avec stupéfaction les propos d’une grande médiocrité tenus par Waldemar Kita, président du FC Nantes, sur le plateau de l’émission Late Football Club le vendredi 17 novembre dernier. L’aigreur et l’inimitié n’autorisent pas les propos erronés et ridicules, a ainsi fait savoir l’avocat de l’ancien défenseur. L’histoire ne se réécrit pas sur un plateau de télévision. On rappellera que Michel Der Zakarian a fait remonter par deux fois le FC Nantes en Ligue 1 et qu’il en a été l’entraîneur pendant cinq ans. »

Et le clan de MDZ d’enchaîner. « Il n’a jamais ‘pleuré’ pour y venir puisque c’est Monsieur Kita lui-même qui a tenu à le recruter alors qu’il était entraîneur du Club de Clermont, payant d’ailleurs une indemnité de transfert pour ce faire, a-t-il rappelé. Il ne parlait pas alors de ‘deux-chevaux’… Michel Der Zakarian a un grand respect pour Claudio Ranieri avec qui il partage l’amour du football. Le FC Nantes restera à jamais son club de cœur et les relations tissées avec les supporters demeurent gravées dans sa mémoire. Il ne fera donc aucun amalgame entre le club et son président actuel. 

Cependant, en tenant de tels propos gratuits et dont on peine à trouver la finalité, indignes d’un président de club professionnel et dévalorisant pour le MHSC, Monsieur Kita a fait montre de son vrai visage. Ce n’est pas en s’achetant une Mercedes qu’on devient un grand conducteur… Michel Der Zakarian n’entend pas dans l’immédiat donner plus d’écho à ce dérapage. Mais si Monsieur Kita devait persévérer dans l’outrance, Michel Der Zakarian utiliserait toutes voies de droit permettant de faire respecter son honneur. »

Laisser un commentaire