Imbula, c'est de pire en pire

 Giannelli Imbula (Icon Sport)Giannelli Imbula ©Icon Sport

Publié le 24/11/2017 à 17h13, Mis à jour le 24/11/2017 à 17h40

Conspué par les supporters pour sa nonchalance, Giannelli Imbula a été écarté du groupe de Toulouse pour la rencontre à Dijon, samedi. Pascal Dupraz s’en explique.

Giannelli Imbula a peu d’excuses, il a 25 ans et a joué la Ligue des champions avec l’OM et le FC Porto. Ce n’est pas un hasard si le milieu de terrain se retrouve aujourd’hui écarté du groupe de Toulouse après son remplacement controversée samedi dernier contre Metz (0-0). Le milieu de terrain avait quitté le terrain en marchant alors que son équipe poussait pour débloquer la situation. « Si le TFC se respecte un minimum, il ne peut fermer les yeux sur un individu qui lui vomit à la figure« , a réagi le site LesViolets.com dans une lettre ouverte

Le club a pris en compte la colère des habitués du Stadium, puisque Pascal Dupraz a donc décidé de ne pas emmener l’ancien joueur de l’OM du côté de Dijon, samedi. L’entraîneur n’enfonce pas sa recrue estivale. « C’est une décision qui m’appartient, chacun la commente à sa manière. Moi, je ne la commente pas. C’est un joueur de l’effectif, présent depuis le début de la saison, qui fait des efforts, qui doit en faire encore pour retrouver son meilleur niveau. Je pense qu’il a, avec le coach, surtout avec le club, des alliés déterminants. On joue notre rôle d’allié et il se trouve que là, en allant à Dijon, je décide de ne pas le mettre dans le groupe. Après, vous faites votre interprétation », a-t-il répondu, en conférence de presse.

En effet, Toulouse met Giannelli Imbula dans les meilleures dispositions depuis début septembre. Le joueur formé à Guingamp a été titularisé à tous les matches depuis son arrivée en prêt de Stoke City, mais n’apporte pas grand-chose dans le jeu (9 matches, aucun but, aucune passe décisive). Il est souvent transparent… Un physique plus affûté peut peut-être lui permettre de se relancer ces prochains mois. En attendant, il est très loin du niveau qu’il affichait lors de sa bonne saison sous les ordres de Marcelo Bielsa, en 2014-2015.

Laisser un commentaire