Lamouchi a un joueur qui "va illuminer le jeu" de Rennes

 Sabri Lamouchi (Icon Sport)Sabri Lamouchi ©Icon Sport

Publié le 24/11/2017 à 13h58, Mis à jour le 24/11/2017 à 14h00

Fraîchement intronisé à la tête du Stade Rennais, Sabri Lamouchi attend avec impatience le retour d’un joueur en particulier. Yoann Gourcuff, qui a rejoué à Strasbourg, pourrait bien porter le nouveau projet sportif breton sur ses fragiles épaules.

Pour sa première sur le banc de touche du Stade Rennais le week-end dernier, Sabri Lamouchi n’a pas réussi à remettre son équipe en selle, celle-ci s’étant inclinée (2-1) à Strasbourg lors de la 13e journée de Ligue 1. L’ancien international tricolore serait évidemment bien inspiré de faire mieux samedi après-midi, en match décalé de la 14e levée lors de la réception du voisin et rival nantais. Mais le successeur de Christian Gourcuff a bon espoir de mener ses troupes à la victoire, et semble notamment miser beaucoup d’espoirs sur un seul et unique homme, entré en jeu quelques minutes en Alsace (88e).

Il s’agit du fils de son prédécesseur, Yoann, qui n’avait plus joué depuis six mois. L’éternel blessé du football français postule à la une place de titulaire contre les Canaris, et l’ancien Milanais est presque assuré de débuter si sa condition physique le lui permet. « Vous savez aussi bien que moi ce qu’il peut apporter à l’équipe. C’est un garçon qui voit avant les autres, qui peut rendre le jeu plus fluide et voit des choses que d’autres ne peuvent imaginer, même par la pensée« , a résumé Sabri Lamouchi au sujet de son joueur en conférence de presse. Cette description correspond parfaitement à un Yoann Gourcuff que plus personne n’a véritablement vu depuis… 2009.

Mais qu’importe, l’ex-sélectionneur de la Côte d’Ivoire y croit. « Tout dépend de lui. Je ne suis pas médecin, je ne peux pas vous dire combien de temps il peut jouer. Quand il sera sur le terrain, il illuminera le jeu. C’est un joueur qui a une justesse technique. Il jouera là où il aura envie de jouer. On s’adaptera autour« , ajoute-t-il. Autrement dit, celui qui a porté les couleurs de l’AJ Auxerre, de l’Inter Milan, du FC Parme ou de l’Olympique de Marseille semble décidé à baser tout son schéma de jeu et son animation offensive sur un joueur qui n’a plus bouclé une saison pleine depuis près de dix ans.

Laisser un commentaire