Le PSG crie au complot contre la Ligue

 Parc des Princes - PSG (Icon Sport)(Icon Sport) ©Icon Sport

Publié le 24/11/2017 à 20h11, Mis à jour le 24/11/2017 à 20h21

La fermeture de la tribune Auteuil du Parc des Princes pour une rencontre ne passe pas auprès du PSG.

Forcément plein à craquer depuis l’arrivée de Neymar au PSG (avec un taux de remplissage de 98,5% cette saison), le Parc des Princes sonnera un peu vide lors de la venue de Troyes, mercredi prochain en Ligue 1. Jeudi soir, la commission de discipline de la Ligue a en effet infligé un match à huis clos pour la tribune Auteuil par révocation de sursis. La raison: l’usage de fumigènes lors de Paris-Nice, fin octobre. Le club de la capitale a fait appel et n’est pas content.

Le PSG évoque ainsi une « décision totalement disproportionnée » de la part de la LFP, « prise à l’encontre de l’esprit de mesure qui devrait toujours prévaloir, sanctionne sans discernement plus de 6000 supporters parisiens pour les agissements d’une poignée de fauteurs de trouble« . Mais ajoute également dans son communiqué: « Le Club considère qu’une fois de plus, son rayonnement médiatique est utilisé pour démultiplier l’écho de certaines sanctions disciplinaires« .

Le club de la capitale précise également qu’il « avait significativement accru les moyens de la palpation effectuée à l’entrée de la tribune Auteuil, y compris en utilisant des chiens, ce qui lui a permis d’intercepter des personnes munies de fumigènes, qui ont été, depuis, interdites de stade« . Le PSG a ainsi porté plainte contre ces supporters fautifs et a résilié leur abonnement pour la saison. L’appel n’est pas suspensif car la sanction sera inéluctablement appliquée la semaine prochaine.

Laisser un commentaire