ASSE: L’Unecatef persiste

 Julien Sablé (Twitter_@ASSEofficiel)Julien Sablé s’est incliné Lille (3-1) pour son premier match sur le banc de l’ASSE. ©Twitter_@ASSEofficiel

Publié le 25/11/2017 à 14h22, Mis à jour le 25/11/2017 à 14h47

Saint-Etienne n’est pas sorti d’affaire. La nomination de Jean-Louis Gasset, jeudi au poste d’adjoint, ne change pas la situation. Julien Sablé, l’entraîneur n°1 dans la communication des Verts, ne possède pas le BEPF et ne peut assumer la fonction.

« Je ne juge pas, nous a confié Pierre Repellini, trésorier et directeur général de l’Unecatef, le syndicat des entraîneurs et des éducateurs, ce samedi. Ils ont 30 jours pour se mettre en règle. Il faut que tout le monde se mette au diapason. Il n’y a plus de prête-noms ».

« Tant qu’on n’a pas les contrats, on ne sait pas ce qu’ils vont faire, a-t-il poursuivi. L’ASSE sera sanctionnée si elle n’est pas dans les clous ». Pour rappel, le club s’expose à une amende de 25 000 euros par match.

Laisser un commentaire