Cantona mis en examen pour diffamation

 Éric Cantona Éric Cantona. (Icon Sport)

Publié le 29/11/2017 à 09h51, Mis à jour le 29/11/2017 à 10h00

Auteur de propos tendancieux à l’égard de Didier Deschamps au printemps 2016, Eric Cantona a été mis en examen.

Eric Cantona ne devrait pas échapper à un procès. Reçu par un juge d’instruction vendredi suite à la plainte pour diffamation déposée par Didier Deschamps pour ses ses propos tenus dans une interview accordée au Guardian, l’ancien international tricolore s’est vu notifier sa mise en examen. Une mise en examen automatique puisque dans les affaires de diffamation avec constitution de partie civile, le juge se borne à vérifier la matérialité des propos tenus dès que la plainte est nominative. Une fois la mise en examen prononcée, le juge peut certes encore ordonner un non-lieu, mais la tenue d’un procès est l’issue la plus courante.

Cette mise en examen fait donc suite aux déclarations d’Eric Cantona au sujet du groupe convoqué par Didier Deschamps pour l’Euro 2016, l’ancien Mancunien s’étonnant de l’absence d’Hatem Ben Arfa et de Karim Benzema. « Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique », avait ainsi affirmé Cantona, ajoutant: « Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa sont deux des meilleurs joueurs français et ne seront pas à l’Euro. Et pour sûr, Benzema et Ben Arfa ont des origines nord-africaines. Donc le débat est ouvert. »

Des propos qui avaient été d’autant plus mal perçus par Didier Deschamps que dans la foulée, sa maison de Concarneau avait été taguée, le mot «Raciste» ayant été inscrit sur l’un des murs extérieurs de la propriété.

Laisser un commentaire