Leicester déjà fan de Puel

 claude_puel_leicester_reu (Reuters) ©Reuters

Publié le 29/11/2017 à 11h46, Mis à jour le 29/11/2017 à 11h52

En un petit mois sur le banc, Claude Puel a réussi à relancer Leicester, vainqueur de Tottenham mardi soir (2-1) et qui a entrepris une belle remontée au classement. 

Son renvoi de Southampton l’été dernier lui avait laissé un goût amer. Alors qu’il pouvait s’enorgueillir d’un bilan plutôt positif sur le banc des Saints pour sa première saison outre-Manche (8e place au classement et une finale de Coupe de la Ligue perdue face à MU 2-3), Claude Puel avait été prié d’aller voir ailleurs. Mais malgré ce camouflet, l’entraîneur français a déjà fait forte impression outre-Manche et n’a pas tardé à retrouver un club. C’est ainsi qu’il a été nommé fin octobre sur le banc de Leicester, toujours à la recherche d’un second souffle après son extraordinaire saison 2015-2016, couronnée par un titre de champion. 

Et l’ancien coach de l’OGC Nice n’a pas tardé à relancé les Foxes, qui, en cinq matches, n’ont connu la défaite qu’à une seule reprise (pour deux victoires et deux nuls), qui plus est face au leader invaincu de Premier League, Manchester City (0-2). Mardi, Leicester a fait fort en s’imposant face à Tottenham (2-1). Comme un symbole, ce sont les deux stars de l’équipe et grands artisans du titre de 2016, Jamie Vardy et Riyad Mahrez, qui ont fait la différence en inscrivant deux buts magnifiques. 

« C’est notre meilleur match jusqu’à présent, a confié le technicien tarnais à la BBC. Il y a des signes encourageants. Les buts étaient fantastiques mais pas seulement, notre qualité de jeu était aussi excellente. C’était difficile de conserver ce résultat, mais l’équipe a travaillé dur et a su faire preuve de solidarité. C’était un super match ». Passé de la 14e à la 9e place du classement, Leicester regarde désormais vers le haut, mais Claude Puel sait bien que tout peut aller très vite dans un sens comme dans l’autre. La réception de Burnley (7e) samedi sera un nouvel indicateur sur la nouvelle dynamique des Foxes.

Laisser un commentaire