L’Inter taille patron

 Inter (Reuters)Perisic a vu triple contre le Chievo. ©Reuters

Publié le 03/12/2017 à 18h30, Mis à jour le 03/12/2017 à 18h36

Invaincus en Serie A cette saison et bourreaux du Chievo ce dimanche (5-0), les Milanais de l’Inter ont pris les rênes de l’élite italienne. Avec de sérieux arguments à faire valoir.

Le Napoli et la Juve ont eu tendance à monopoliser l’attention depuis le début de la saison de l’autre côté des Alpes, avec en point d’orgue vendredi soir cette victoire turinoise au San Paolo (0-1) qui pour l’Inter a ouvert une brèche. Invincibles comme l’étaient les Napolitains avant d’en découdre avec la Vieille Dame, les Nerazzurri leur ont volé la vedette ce dimanche en s’invitant sur le trône de Serie A avec un aplomb certain.

Emmenés par leur irrésistible buteur, Icardi, et un Perisic qui pour l’occasion a vu triple, les Intéristes ont surclassé le Chievo Vérone à Giuseppe-Meazza – un festival offensif complété par Skriniar (5-0). Le tout pour un 12e succès en 15 journées synonyme de prise de pouvoir avec une petite longueur d’avance sur le Napoli déchu ; deux sur la Juventus. La Roma, qui affiche un match de moins au compteur, pouvant également revenir à deux unités seulement du sommet. Un joli tir groupé.

Reste que le club lombard – quand son homologue rossonero est à la peine, encore tenu en échec ce jour par une équipe de Benevento qui alors a décroché son tout premier point en Serie A (2-2) – peut se targuer d’être la dernière formation invaincue en Italie. Une rareté à l’échelle des cinq grands championnats européens puisqu’après les revers du PSG, de Valence et de Naples ce week-end, seuls Manchester City, le FC Barcelone et l’Atletico Madrid se trouvent dans ce cas. 

Laisser un commentaire