L’étonnante piste suivie par le PSG

 Maxwell Henrique (Icon Sport) ©Icon Sport

Publié le 08/12/2017 à 10h02, Mis à jour le 08/12/2017 à 10h36

Habitué à recruter parmi les principaux championnats européens, le PSG se serait trouvé un nouveau terrain de chasse…

Il y a évidemment des exceptions. A l’image d’un Gregory van der Wiel, recruté alors qu’il évoluait à l’Ajax Amsterdam, d’un Thomas Meunier, débauché du FC Bruges ou de Gonçalo Guedes, arrivé en provenance du Benfica. De même, les recruteurs parisiens suivent avec attention ce qu’il se passe au Brésil ou en Argentine, comme le prouvent les recrutements de Lucas, de Givanni Lo Celso et la possible arrivée de Wendel le mois prochain.

Mais depuis l’arrivée du QSI, la grande majorité des recrues parisiennes viennent bel et bien d’Italie et d’Espagne et à un degré moindre de Ligue 1, d’Angleterre et d’Allemagne. Antero Henrique et son équipe n’en gardent pas moins un œil ouvert sur ce qu’il se passe ailleurs. C’est tout du moins ce qu’il faut conclure de la confidence de Marco Simonian, l’agent de Javier Pastore, interrogé dans les colonnes de Sport-Express.

« Je sais que le PSG surveille de près deux ou trois joueurs de Russie. Je ne peux pas nommer de noms: je ne suis pas impliqué dans ces opérations. Mais je sais que les scouts du PSG suivent avec attention certains matchs en Russie », a ainsi affirmé le représentant d’«El Flaco». Soumis aux contraintes du Fair-play financier, mais en quête d’un renfort au milieu de terrain à même d’évoluer en sentinelle, les recruteurs pourraient trouver en Russie un renfort à moindre coût.

Laisser un commentaire