L’OM rate un gros coup

 Valère Germain buteur contre l'AS Monaco. (Reuters)Valère Germain buteur contre l’AS Monaco. ©Reuters

Publié le 28/01/2018 à 22h55, Mis à jour le 28/01/2018 à 23h10

Auteur d’un bon match, l’OM n’a pas pu battre Monaco (2-2), dimanche, et manque l’occasion de prendre seul la 2e place de la Ligue 1.

Le suspense pour le podium de Ligue 1 est insoutenable. Ce dimanche, c’est l’OM qui a manqué l’occasion de frapper un grand coup en tête du championnat, puisqu’une victoire face à l’AS Monaco aurait envoyé les hommes de Rudi Garcia seuls à la 2e place, avec 4 points d’avance sur leur adversaire du soir. Les Phocéens se contentent d’un partage des points (2-2) et se retrouvent à égalité avec l’OL, toujours 2e, mais bénéficient d’un petit joker puisque leurs deux concurrents s’affrontent dans une semaine !

Les Marseillais peuvent nourrir quelques regrets. Cueillis à froid sur un but de Keita Baldé (4e), ils ont réagi dans la foulée grâce à un Adil Rami rageur (7e). Puis ils ont progressivement pris le dessus en contournant le pressing haut de la formation de Leonardo Jardim. Cela ne fut pas récompensé durant ce temps fort, à l’image d’un Dimitri Payet catastrophique dans le jeu et auteur d’un raté énorme (28e). Et quand Valère Germain a finalement donné l’avantage à son équipe, de la tête, au retour des vestiaires (47e), Fabinho se faufilait pour égaliser (51e).

La 2e période de la rencontre fut plus tendue et aurait pu basculer dans n’importe quel sens. Un but de Jemerson a été annulé de manière injustifiée (57e) et Mandanda sauvait les siens d’une belle parade sur une tentative de Ghezzal (69e). De l’autre côté du terrain, Valère Germain (79e) et Morgan Sanson (83e) rataient le cadre d’un rien. Mais l’opposition a aussi révélé un fait: l’OM a un effectif plus pauvre, avec des joueurs limités comme Bouna Sarr, Lucas Ocampos, André-Frank Zambo Anguissa et Clinton Njie. Pour cette raison, les Marseillais ne finiront peut-être pas sur le podium…

Laisser un commentaire