Neymar: "J’étais fâché après les sifflets"

 neymar entrainement parc (Reuters) ©Reuters

Publié le 28/01/2018 à 08h53, Mis à jour le 28/01/2018 à 08h58

Double buteur contre Montpellier (4-0), Neymar a reconnu avoir été touché par les sifflets du Parc des Princes lors du match face à Dijon, et explique ne pas avoir salué le public parisien parce qu’il avait… mal au dos.

Auteur d’un doublé samedi après-midi lors de la victoire du PSG face à Montpellier (4-0), Neymar retrouvait pour la première fois le Parc des Princes depuis le match contre Dijon dix jours plus tôt (8-0).

Il avait alors quitté le terrain bougon, sifflé par quelques supporters pour ne pas avoir laissé tirer un penalty à Edinson Cavani, qui pouvait dépasser Zlatan Ibrahimovic et devenir le meilleur buteur de l’histoire du club parisien.

« C’est clair que j’étais fâché après les sifflets de l’autre soir. Mais bon, la vie continue… Je suis là pour jouer et faire plaisir aux supporters. J’ai déjà connu des sifflets dans le passé même si je dois avouer que je suis plus habitué aux applaudissements (sourire)« , a-t-il reconnu après  la rencontre.

« Premier supporter de Cavani »

L’attaquant brésilien est également revenu sur le record, qu’il a salué sur Instagram, désormais détenu par l’Uruguayen, auteur face aux Héraultais de son 157e but sous le maillot du club de la capitale, et sur son fameux penalty: « Forcément, j’étais au courant. Mais l’entraîneur avait dit que c’était à moi de tirer le penalty, il n’y avait pas de polémique entre nous. On en a même reparlé ensuite dans le vestiaire. J’ai juste assumé mes responsabilités. Mais j’étais le premier supporter de Cavani pour qu’il batte ce record. Cela a été fait ce soir et j’en suis très heureux. »

Il affirme aussi être « content » à Paris, malgré les rumeurs, et explique pourquoi il n’est pas venu, comme lors du match face aux Bourguignons, saluer le public à la fin du match: « C’est juste parce que j’avais mal au dos… »

Laisser un commentaire