Laporte, pas encore arrivé, déjà critiqué…

 Aymeric Laporte (Icon Sport)Aymeric Laporte ©Icon Sport

Publié le 30/01/2018 à 12h26, Mis à jour le 30/01/2018 à 12h36

Aymeric Laporte va s’engager ce mardi en faveur de Manchester City, après avoir activé sa clause libératoire de 65 M€ à l’Athletic Bilbao. Mais le choix de Josep Guardiola de recruter le défenseur central français ne fait pas l’unanimité outre-Manche…

A seulement 23 ans, Aymeric Laporte dispose déjà d’une très solide expérience, lui qui a participé à plus de 150 matches de Liga sous les couleurs de l’Athletic Bilbao, et a également goûté aux joutes européennes, Ligue Europa ou Ligue des champions confondues. Le Français s’apprête à franchir un pas important dans sa jeune carrière puisqu’il s’engagera ce mardi en faveur de Manchester City, appelé à jouer le titre national chaque saison en Angleterre, et qui se positionne comme un prétendant à la victoire en Ligue des champions. L’ancien de l’Athletic Bilbao devra néanmoins faire sa place entre Nicolas Otamendi, Vincent Kompany ou John Stones, alors que son arrivée devrait à l’inverse pousser Eliaquim Mangala vers la sortie.

Si le manager des Citizens a décidé d’offrir 65 M€ pour le recruter, c’est qu’Aymeric Laporte devrait disposer d’un temps de jeu assez conséquent lors des prochaines échéances. Encore faudra-t-il que le Basque d’adoption réponde ensuite aux attentes. Et en Angleterre, certains ont déjà des doutes, peut-être échaudés par les dernières grandes dépenses effectuées par Manchester City dans le secteur défensif. « Il a les qualités de base, avance ainsi l’ancien attaquant Terry Gibson, devenu consultant sur Sky Sports. Je pense qu’il est rapide, mais pas très rapide, qu’il est fort, mais pas très fort. Il est bon dans les airs. Mais ça me paraît incroyable de payer 65 M€ pour un joueur qui a encore beaucoup de progrès à faire« .

Le nouvel arrivant appréciera sans doute l’accueil, d’autant que ses points faibles sont déjà mis en avant. « Il doit être plus physique, il manque souvent de concentration aussi, et il prend trop de libertés dans son jeu« , ajoute un Gibson qui concède néanmoins qu’Aymeric Laporte, qui n’a par ailleurs pas encore convaincu Didier Deschamps de le lancer en équipe de France, a une chance inouïe: « Il faut être patient car il va s’améliorer en jouant avec les grands joueurs de City et sous la tutelle de Guardiola« .

Laisser un commentaire