Le Real se lance dans une mini-préparation avant le PSG

 Zidane à l'entraînement Zidane à l’entraînement. (Reuters)

Publié le 30/01/2018 à 08h26, Mis à jour le 30/01/2018 à 08h38

Le huitième de finale de la Ligue des champions revêt désormais une importance capitale pour le Real Madrid. Zidane sait qu’il joue une grande partie de son avenir à la tête d’une équipe qui n’a plus que cet objectif. Et c’est physiquement qu’il va beaucoup insister.

Un groupe resserré et des ambitions très claires. Zinédine Zidane a en partie identifié les failles dans son système et les joueurs qui ont déçu en Coupe d’Espagne vont le payer très cher. Pour le technicien français, c’est en mode commando qu’il convient de préparer le duel à venir contre le Paris Saint-Germain en huitième de finale de la Ligue des champions. Une affiche au sommet de l’Europe de  la plus haute importance.

L’humiliation en Coupe d’Espagne et le retard abyssal accumulé en Liga (19 points) ne laissent aucune place au doute. Et la patience (très limitée) à l’égard d’un entraîneur au Real ne trompe personne. Soit, les Madrilènes brillent en Ligue des champions, soit l’avenir de Zidane sera réglé. Et tant pis s’il a quasiment tout gagné les deux saisons précédentes, jusqu’en décembre avec la Coupe du monde des clubs.

Aussi, Zidane a identifié certaines failles. Il va donc miser sur un groupe d’une quinzaine de joueurs, les habituels titulaires, dont la fameuse BBC (Benzema, Bale, Ronaldo) plus Isco, Lucas Vasquez, Marco Asensio et Nacho. Ce petit groupe va être choyé et mis à la disposition d’Antonio Pintus, le préparateur physique. Les séances ont été décalées à 17 heures et les prochains matches de Liga serviront de tests.

L’idée est de profiter de l’absence de matches en semaine (les demi-finales de la Coupe d’Espagne en l’occurrence) pour effectuer un mini-stage avec en tête la baisse physique des Madrilènes lors des fins de match ce qui leur a coûté extrêmement cher jusque-là.

Laisser un commentaire