Emery confirme pour Pastore

 Javier Pastore (Reuters)Javier Pastore ©Reuters

Publié le 31/01/2018 à 07h30, Mis à jour le 31/01/2018 à 07h46

Le Paris Saint-Germain va laisser filer Lucas à Tottenham. En revanche, la question ne se pose plus pour un Di Maria clairement au niveau en 2018. En ce qui concerne Javier Pastore, Unai Emery s’est encore montré très clair.

La logique d’un départ de Javier Pastore s’est d’abord imposée au tout début du mois de janvier. Encore plus après l’épisode de son retard puis le propos de Thiago Silva qui condamnait l’attitude de l’Argentin (et celle de Cavani) et remettait de l’huile sur le feu quant à l’idée d’un départ. « El Flaco » a eu beau nier avec force et répéter qu’il ne voulait pas partir, certains signes, certains propos, ont clairement insinué le doute dans l’esprit de beaucoup.

L’Inter Milan a bien essayé d’en profiter mais le club italien manque de moyens. Les dirigeants ont donc fait appel à l’actionnaire pour disposer d’un financement supplémentaire à même de faire plier les dirigeants parisiens, en vain. Unai Emery qui n’a eu de cesse de répéter combien il souhaite que Di Maria et Pastore restent à Paris, devrait voir son vœu exaucé.

Ce qu’il a d’ailleurs confirmé mardi après la qualification du Paris Saint-Germain à Rennes (2-3) pour une 5e finale de rang en Coupe de la Ligue. Pastore était titulaire mais il est sorti à la pause en raison d’une blessure à la cuisse. Quant à son avenir, Emery, dans un propos rapporté par L’Equipe, s’est montré très direct: « Il m’a dit qu’il a la possibilité de partir mais qu’il va continuer avec nous« . Au moins, officiellement, le discours de Pastore n’a pas bougé d’un iota.  

Laisser un commentaire