Le PSG a déjà tout prévu pour Oblak

 Jan Oblak Jan Oblak. (Reuters)

Publié le 31/01/2018 à 05h28, Mis à jour le 31/01/2018 à 05h32

Décidé à se renforcer au poste de gardien, le PSG aurait fait de Jan Oblak sa priorité absolue.

Dans le viseur de l’UEFA depuis les arrivées de Neymar et Kylian Mbappé l’été dernier, les 400 millions d’euros dépensés pour attirer les deux hommes n’ayant pas manqué de faire tiquer les experts du Fair-play financier, le PSG devrait pourtant se montrer tout aussi ambitieux lors du prochain mercato estival. Et cette fois, les efforts du club de la capitale ne devraient pas concerner le secteur offensif – la MCN étant déjà considérée comme la meilleure attaque d’Europe par de nombreux observateurs – mais les lignes arrière…

Si la quête d’un nouveau milieu défensif devrait logiquement constituer la priorité des dirigeants parisiens, la faute au départ programmé de Thiago Motta, ils ne devraient pas être moins actifs pour trouver un nouvel arrière gauche ainsi qu’un nouveau gardien de but, Layvin Kurzawa et Alphonse Aréola apparaissant aujourd’hui comme les deux maillons faibles de l’équipe francilienne. A en croire le site Paris United, les Parisiens auraient d’ailleurs déjà avancé leurs pions pour ce qui est du dernier rempart.

14 millions d’euros de salaire annuel

Comme évoqué depuis l’été dernier, la priorité d’Antero Henrique et de son staff a pour nom Jan Oblak, le portier de l’Atlético Madrid. Le directeur sportif parisien se serait ainsi déjà entretenu à plusieurs reprises avec Miha Mlakar, l’agent de l’international slovène. Et les discussions seraient suffisamment avancées pour que les deux parties soient proches d’un accord, le gardien madrilène s’étant vu proposer un contrat de quatre ans avec un salaire de 14 millions d’euros brut et une prime à la signature de 10 millions d’euros.

Reste aux Parisiens le plus difficile, c’est-à-dire s’entendre avec l’Atlético Madrid.  Car si Jan Oblak, le cas échéant, deviendra à coup sûr le gardien le plus cher du monde, son transfert devant surpasser les 40 millions d’euros déboursés par Manchester City pour attirer Ederson, le PSG n’entend pas débourser les 100 millions d’euros prévus dans sa clause libératoire. Une clause qui pourrait d’ailleurs être revue à la hausse, les Colchoneros ayant en tête de prolonger leur gardien.

Laisser un commentaire