L'OM "aura besoin de Mitroglou"

 Konstantinos Mitroglou (Icon Sport)Konstantinos Mitroglou ©Icon Sport

Publié le 31/01/2018 à 14h54, Mis à jour le 31/01/2018 à 14h58

Entré en jeu en toute fin de partie contre Monaco dimanche dernier (2-2), Konstantinos Mitroglou semble parti pour terminer la saison à Marseille. Et puisqu’un départ ne semble pas à l’ordre du jour, Rudi Garcia s’est-il résolu à tout mettre en oeuvre pour redonner confiance au Grec ?

Dimanche soir, lorsqu’il est entré sur la pelouse du Vélodrome en fin de partie, au moment où les Phocéens s’offraient l’un des corners de la dernière chance contre Monaco, le public a chaleureusement salué ce remplaçant, forcément capable de faire la différence et de faire basculer l’issue de la rencontre. Les supporters phocéens ont-ils finalement décidé de soutenir autant que possible ce singulier attaquant, qui ne s’est pas montré à son avantage depuis son arrivée en provenance du Benfica en août dernier ? Ce n’était pourtant pas le cas ces dernières semaines, période au cours de laquelle Konstantinos Mitroglou a surtout démontré ses lacunes techniques, sa lenteur évidente et son sens du but trop approximatif.

Mais les fans ont peut-être aussi compris que l’international grec allait sans doute défendre leurs couleurs au moins pour le reste de la saison. Puisque l’OM n’a pas forcément eu de belles opportunités de recruter un buteur cet hiver, et que les prétendants ne se sont pas bousculés pour récupérer le « boulet » des premiers mois, il faudra bien faire avec. D’autant que les échéances seront nombreuses pour les Olympiens au cours des quatre prochains mois, entre la bataille pour une qualification en Ligue des champions, la Coupe de France et la Ligue Europa. « Valère Germain ne pourra pas disputer tous les matches, a par ailleurs fait remarquer Rudi Garcia à deux jours de la réception du FC Metz lors de la 24e levée de Ligue 1. Nous aurons besoin de Mitroglou, et de Njie aussi« .

Or, ça tombe plutôt bien si l’on en croit l’entraîneur de l’OM, car le Grec « travaille bien. C’est un joueur aussi important que les autres. Et la réaction du public dimanche à son entrée en jeu va lui faire du bien. C’est fondamental que le public soutienne tous nos joueurs« . Le Vélodrome a donc fait sa part du boulot, et continuera sans doute à le faire, jusqu’à un certain point… Charge désormais au très discuté Mitroglou de prouver que ses qualités de buteur, entrevues au Benfica dans un passé encore récent, ne se sont pas dissolues pendant son voyage vers la France. Car la patience des Marseillais a déjà été mise à rude épreuve…

Laisser un commentaire