Martial doit-il craindre Alexis Sanchez ?

 Anthony Martial (Reuters)Anthony Martial ©Reuters

Publié le 31/01/2018 à 11h40, Mis à jour le 31/01/2018 à 11h42

Après un exercice 2016-2017 délicat au sortir de l’Euro, Anthony Martial est parvenu à bien se relancer sous les couleurs de Manchester United. Mais l’arrivée d’Alexis Sanchez va-t-elle sonner le glas de l’attaquant français ?

Il avait été privé d’équipe de France pendant un an, sanctionné en quelque sorte par Didier Deschamps pour des prestations bien moins rayonnantes en club. Et on avait retrouvé Anthony Martial chez les Bleus en novembre dernier, pour l’ultime rassemblement international de l’année 2017. Le Mancunien avait notamment livré un match plein sur les terres des champions du monde allemands (2-2), confirmant ainsi son retour au premier plan aperçu avec United. Depuis l’entame de l’exercice en cours, l’attaquant formé à l’Olympique Lyonnais est parvenu à inscrire 9 buts en Premier League, pour 13 titularisations et 22 apparitions au total.

L’intéressé a donc réussi à se remettre en selle après plusieurs mois compliqués, et pouvait légitimement être serein concernant son temps de jeu sur la suite de la saison. Mais voilà que les Red Devils ont misé sur Alexis Sanchez, débarqué d’Arsenal et particulièrement à son aise sur le côté gauche de l’attaque. Or, l’ancien Monégasque s’y est désormais installé et devait déjà composer avec la solide concurrence du petit prodige local, l’Anglais Marcus Rashford. Avec l’arrivée de l’international chilien, est-ce la fin annoncée de la carrière mancunienne du Tricolore ?

Pas forcément, car l’ex-Gunner semble appelé à être aligné plus régulièrement dans l’axe, soit en soutien de l’attaquant Romelu Lukaku en concurrence avec Juan Manuel Mata, soit en pointe, au détriment du Belge donc, puisque Zlatan Ibrahimovic est sur le point de quitter Old Trafford pour aller vivre son rêve américain en Major League Soccer. Cette option apparaît comme la plus viable, d’autant plus que Jesse Lingard a pris son envol ces dernières semaines dans un rôle axial, et reste aussi performant lorsqu’il évolue couloir droit, comme peuvent aussi le faire Alexis Sanchez ou Juan Mata. Anthony Martial devrait donc s’en tirer à bon compte côté gauche, et se contenter d’un duel à la régulière avec Marcus Rashford. Voilà qui ne devrait donc pas hypothéquer ses chances de participer à la prochaine Coupe du monde, à condition de continuer à prouver à José Mourinho qu’il mérite la confiance qui lui a été accordée.

Laisser un commentaire