Monaco retrouvera Paris

 Radamel Falcao Radamel Falcao. (Reuters)

Publié le 31/01/2018 à 22h58, Mis à jour le 31/01/2018 à 23h53

L’ASM a rejoint le PSG, qualifié la veille à Rennes, en finale de la Coupe de la Ligue. Le club de la principauté s’est défait ce mercredi soir au stade Louis-II de Montpellier (2-0).

C’est inédit, la finale de Coupe de la Ligue mettra à l’affiche les deux mêmes équipes que l’édition précédente. Le samedi 31 mars à Bordeaux, le Paris Saint-Germain, quadruple tenant du titre, fera face à Monaco. La veille, le PSG est allé battre sa proie préférée, le Stade rennais (2-3). L’ASM, qui, l’an passé à Décines-Charpieu, s’était inclinée 4-1 devant le club de la capitale, s’est offert une revanche en se défaisant sans surprise, ce mercredi soir à Louis-II (même pas 4 000 spectateurs…), de Montpellier (2-0), dans le dernier carré.

Une victoire acquise dans une première demi-heure à sens unique. La formation de Michel Der Zakarian est très mal entrée dans son match, perdue face au pressing haut et à l’efficacité redoutable des champions en France, enfin surtout celle de leur capitaine Radamel Falcao. L’attaquant vedette de Leonardo Jardim a vu double, d’un petit ballon qu’il s’était lui-même levé près du point de penalty puis en concluant victorieusement d’un plat du pied une jolie action collective jouée en une touche de balle (15e, 29e).

Surclassé samedi après-midi au Parc des Princes (4-0, 23e journée de L1), le MHSC a bien essayé de revenir, notamment avant la pause, mais a manqué de puissance offensive, de justesse technique. « On a loupé notre entame, regrettait sur Canal+ l’entrant Souleymane Camara, on n’avait pas le droit C’est dommage, il y avait la place. On n’a pas réussi. Bravo à Monaco. » Monaco dont la dernière et seule Coupe de la Ligue remonte à 2003.

Laisser un commentaire