Les taupes du PSG identifiées !

 Unai Emery (Reuters)Unai Emery ©Reuters

Publié le 01/02/2018 à 09h50, Mis à jour le 01/02/2018 à 09h54

Unai Emery a régulièrement regretté que certains secrets du vestiaire parisien se retrouvent dans les médias.

Le sujet n’est pas sans agacer les cadres du PSG ou les dirigeants du club de la capitale, Antero Henrique en tête. Unai Emery a également souvent amèrement déploré cette situation: la vie du vestiaire parisien se retrouve régulièrement étalée dans les médias, l’altercation entre Neymar et Edinson Cavani après l’épisode du penalty face à l’Olympique Lyonnais en ayant été le meilleur exemple. Des fuites qui nuisent inévitablement à l’équipe, pour le technicien espagnol.

« Nous avons travaillé pour avoir une équipe très forte à l’intérieur, qui ne laisse pas filtrer à l’extérieur des choses que nous ne voulons pas, avait d’ailleurs confié l’entraîneur parisien peu après le «Penaltygate». Mais je suis tranquille parce que je sais que l’équipe est forte. Dans le vestiaire, le groupe est ensemble. Les petites choses qui peuvent sortir et qui font parfois un peu mal à l’équipe, on va travailler pour arranger ça. »

A l’initiative de Maxwell, les dirigeants parisiens avaient déjà décidé en début de saison de restreindre l’accès du vestiaire au maximum. Ne peuvent désormais y entrer que les joueurs, l’entraîneur, certains dirigeants – Antero Henrique, Maxwell et Nasser Al-Khelaïfi-, les staffs techniques et médicaux ainsi que les intendants. Mais à en croire Le Parisien, le ver était dans le fruit puisque pour Unai Emery, les taupes ont pour nom Lucas et Hatem Ben Arfa. De quoi sans doute expliquer le statut d’indésirable des deux hommes, le Brésilien et le Français ayant en effet régulièrement été écartés du groupe parisien. Et après Lucas, transféré ce mercredi à Tottenham, Hatem Ben Arfa, en fin de contrat en juin prochain, suivra cet été.

Laisser un commentaire