Maradona ne peut pas aller aux USA… parce qu’il a insulté Trump

 Maradona Trump (Instagram/Twitter) ©Instagram/Twitter

Publié le 02/02/2018 à 18h21, Mis à jour le 02/02/2018 à 18h30

Diego Maradona s’est vu refuser un visa pour les Etats-Unis, où il doit se rendre pour un procès, parce qu’il a insulté le président américain, selon son avocat.

Entre Diego Maradona et les Etats-Unis, rien n’est jamais simple. Lors de la Coupe du monde 1994, il avait été contraint de quitter le pays, et vu son visa révoqué, en raison de son contrôle positif à l’éphédrine.

Et alors qu’il devait se rendre en Floride le mois prochain pour le procès de son ex-femme, Claudia Villafane, qu’il accuse de lui avoir volé de l’argent pour acheter des appartements de luxe à Miami, celui qui entraîne aujourd’hui Al Fujaïrah, un club émirati de deuxième division, ne pourra pas s’y rendre.

Selon son avocat, il s’est vu refuser un visa pour les USA après avoir insulté le président américain à la télévision vénézuélienne. « J’étais avec lui à l’ambassade et je lui ai dit : « Diego, s’il te plaît, ne parle pas des Etats-Unis »« , a confié Matias Morla au programme argentin Buenos Dias America.

« Parce que l’interview était sur TeleSur et je sais comment ces choses se passent. Et la seconde question qu’on lui a posé était : « Que pensez-vous de Donald Trump ?» Et il a répondu : « Donald Trump est un chirolita (que l’on peut traduire par abruti, ndlr).» Après ça, je lui a dit que j’allais devoir le représenter à Miami. » Le champion du monde 1986, qui a déjà égratigné Trump par le passé, avait pourtant été prévenu…

Laisser un commentaire