Zidane croit à la "remontada" du Real

 Zidane - Real Madrid (Reuters) ©Reuters

Publié le 02/02/2018 à 15h57, Mis à jour le 02/02/2018 à 16h12

Malgré le fossé qui sépare le Real Madrid du FC Barcelone, leader du championnat, Zinedine Zidane refuse d’abandonner la Liga.

Le chiffre est déroutant: le Real Madrid, quatrième de Liga avec un match en moins, est aussi proche du leader que du premier non-relégable. Avant son déplacement à Levante, samedi soir (20h45) dans le cadre de la 22e journée de Liga, dix-neuf points le séparent effectivement du FC Barcelone et, à l’autre bout du classement, d’Alaves. Le signe que la Maison Blanche peut faire une croix sur son titre ? Pas pour Zinedine Zidane, qui veut croire à la « remontada » de son équipe.

« Vous me dites que la Liga est terminée, mais je ne le crois pas, assure l’entraîneur français, toujours aussi peu inquiet pour son avenir. Peu m’importe ce qui va arriver l’année prochaine. Je suis ici pour penser à ce que je dois faire maintenant et préparer les matches de Liga. On va continuer à travailler et tenter de gagner tous les matches. » Le prochain, « Zizou » a eu le temps de bien le préparer, qui plus est dans la sérénité, ses joueurs l’ayant emporté à Valence le week-end dernier (1-4).

« Une semaine parfaite »

« Lorsque les semaines sont longues, c’est le moment pour refaire le plein et travailler, explique-t-il. Ç’a été une semaine parfaite durant laquelle on a eu du temps pour réfléchir. On a également pu passer du temps en famille. Parfois, une telle semaine nous fait du bien à tous. » Le calendrier un peu plus dégagé des Merengues, éliminés de la Coupe du Roi, est finalement peut-être une chance pour les hommes de « ZZ », qui vont désormais beaucoup miser sur la Ligue des champions.

Le PSG, adversaire des Madrilènes en huitièmes de finale en C1, doit donc rester sur ses gardes. « La coupe d’Europe, on l’aborde avec la plus grande envie, annonce le champion du monde 1998, qui ne cache pas que ses protégés sont déjà focalisés sur le match aller, le 14 février à Santiago-Bernabeu. Les joueurs ont parlé de ça durant l’entraînement, je ne peux pas dire le contraire. Mais le plus important, c’est de penser au prochain match car c’est celui qui nous intéresse tous. »

Et Zinedine Zidane fait « une confiance aveugle » à son groupe pour ne pas brûler les étapes. Le retour en forme de la « BBC », qui a pu débuter ensemble à Mestalla pour la première fois depuis… 280 jours, est peut-être aussi un indicateur du renouveau à venir du Real Madrid. « Si on ne pense qu’au match du PSG, on se trompe, répète-t-il. On sait que l’on a des matches avant, et il faut en profiter pour retrouver de la confiance. » Et si la bête merengue était en train de se réveiller ?

Laisser un commentaire