Ce Bordeaux prend corps

 Sankharé Bordeaux (Iconsport)Younousse Sankharé, félicité par ses coéquipiers après son but à Strasbourg. ©Iconsport

Publié le 03/02/2018 à 22h09, Mis à jour le 03/02/2018 à 22h16

Les Girondins ont signé une troisième victoire consécutive à Strasbourg (0-2), ce samedi lors de la 24e journée de Ligue 1. Une deuxième d’affilée sous Gustavo Poyet, qui permet à Bordeaux d’être huitième ce samedi soir.

Gustavo Poyet n’a connu que la victoire depuis son arrivée sur le banc des Girondins de Bordeaux, il y a maintenant deux semaines. Certes, Bordeaux n’est pas encore devenu un prétendant au podium mais les joueurs bordelais sont bien plus solides et sérieux qu’au début de la saison et sont surtout bien plus… en réussite. Cela s’est encore vérifié à La Meinau, ce samedi soir lors de la 24e journée de Ligue 1, où les Marine et Blanc se sont imposés contre Strasbourg (0-2), bien mis sur la voie par un but très chanceux de Younousse Sankharé inscrit en tout début de rencontre.

Le milieu de terrain formé au Paris Saint-Germain n’a tout simplement pas vraiment fait exprès de marquer. Il s’est contenté de se mettre en opposition au moment où Jérémy Grimm voulait dégager le ballon. Suffisant pour lober, avec beaucoup de réussite, Bingourou Kamara et donner l’avantage aux Bordelais (0-1, 3e). En deuxième période, Gaëtan Laborde a conclu un contre bordelais d’une belle frappe croisée (0-2, 53e) et Strasbourg ne reviendra jamais, malgré un superbe coup franc de Lala qui finira sa course… sur le poteau (62e). Une nouvelle preuve de la réussite qui accompagne Bordeaux en ce moment.

Benoît Costil est bien conscient que son équipe doit profiter de ce bon passage mais qu’il reste encore du travail: « C’est un match dans la continuité de ce que l’on peut faire depuis quelques semaines, a-t-il avoué au micro de beIN Sports. On est bien en place, avec deux bonnes lignes de 4 et de l’efficacité. On a aussi de la réussite, que l’on a peu eue par le passé, notamment sur le but mais aussi sur le coup franc (de Lala, ndlr) qui tape le poteau. Il y a quelques temps, cela finissait au fond. » Depuis que le vent a tourné, Bordeaux a signé quatre victoires en cinq matches et reste sur trois succès consécutifs, dont deux sous les ordres de Gustavo Poyet.

Laisser un commentaire