Nouvel accroc pour City

 Manchester City - Burnley (Reuters) ©Reuters

Publié le 03/02/2018 à 16h03, Mis à jour le 03/02/2018 à 16h22

Trois semaines après sa défaite subie à Liverpool, Manchester City a été accroché par Burnley (1-1), samedi lors de la 26e journée de Premier League.

La deuxième moitié de saison de Manchester City est déjà moins bonne que la première. Invaincus en Premier League avant le passage en 2018, les joueurs de Pep Guardiola ont subi samedi un nouvel accroc, en ouverture de la 26e journée. Rien de catastrophique non plus pour les Citizens, qui ont dû partager les points avec Burnley (1-1), mais trois semaines après leur défaite subie à Liverpool (4-3), la question d’un relâchement inconscient peut se poser.

Il n’y aurait rien d’anormal à ce que les coéquipiers de Sergio Agüero décompressent un peu, après cinq mois conjugués au presque-parfait et avant d’aborder l’autre gros morceau de leur campagne 2017-2018, la Ligue des champions. Gare néanmoins à ne pas donner un peu d’espoir à leurs futurs adversaires, à commencer par Manchester United, leur dauphin, qui peut revenir à 13 longueurs en cas de succès face au promu Huddersfield Town…

Face aux Clarets, Pep Guardiola a laissé Aymeric Laporte sur le banc, lui préférant Vincent Kompany et Nicolas Otamendi. Et c’est son équipe qui a mieux débuté. Danilo, de vingt mètres, a ainsi ouvert le score d’une jolie frappe en lucarne (22e). Mais malgré leur nette domination (71% de possession), les Citizens n’ont pas su faire le break, à l’image d’un Raheem Sterling maladroit, et Johann Gudmundsson en a profité pour égaliser en fin de match (82e). A méditer.

Laisser un commentaire