Guingamp, un hold-up de toute beauté !

 Rennes - Guingamp (Icon Sport) ©Icon Sport

Publié le 04/02/2018 à 17h26, Mis à jour le 04/02/2018 à 17h32

Incroyable fin de match entre Rennes et Guingamp (0-1), dimanche au Roazhon Park, où Yeni Ngbakoto a offert le derby à l’En Avant d’une inspiration géniale au bout du temps additionnel.

Ce derby breton aurait dû finir sur un triste 0-0. Au fil des minutes, tout le monde semblait s’être fait à cette idée dans les travées du Roazhon Park. Et il n’y aurait finalement pas eu grand-chose à raconter sur ce match de la 24e journée de Ligue 1, à part peut-être une étrange décision arbitrale: un penalty d’abord accordé à Guingamp, suite à un contact entre Gélin et Coco (42e), mais finalement refusé par M. Buquet, qui s’est lui-même déjugé sans que l’on sache réellement pourquoi.

Heureusement pour le spectacle, beaucoup moins pour Rennes, un éclair de génie a fait basculer ce match… à la dernière minute du temps additionnel. Sur un contre express, après un corner des Rouge et Noir, Ngbakoto, entré en jeu à la place de Didot (78e), a crucifié les locaux en trompant un Koukeb aux pâquerettes d’une splendide frappe de trente mètres, en angle fermé (90e+2). Un bijou qui lui permet déjà d’être adopté, un mois après son arrivée en provenance des Queens Park Rangers.

Ce chef-d’œuvre est d’autant plus important pour l’EAG qu’il vient stopper son inquiétante série de quatre défaites consécutives, toutes compétitions confondues, et l’installe avec 32 points au neuvième rang du classement. Avec une longueur d’avance sur les joueurs de Sabri Lamouchi. Des Rennais qui, malgré quelques occasions de Sarr (13e), Khazri (20e) et Sakho (65e), n’ont pas montré suffisamment d’envie pour espérer beaucoup mieux que ce dénouement, cruel mais somptueux.

Laisser un commentaire