L'Atlético s'en remet à un exploit (vidéo)

 Griezmann Gondogbia (Reuters) ©Reuters

Publié le 04/02/2018 à 22h57, Mis à jour le 04/02/2018 à 23h02

Les Colchoneros ont signé le bon coup de la 22e journée de Liga en dominant Valence dimanche soir (1-0). Angel Correa a débloqué une situation cadenassée d’un missile en pleine lucarne.

A défaut de briller, cet Atlético est redoutable d’efficacité. Le choc de la 22e journée de Liga contre Valence a tourné en sa faveur au Wanda Metropolitano (1-0). Une frappe somptueuse d’Angel Correa à l’heure de jeu a suffi au bonheur des Colchoneros.

L’Atletico de Madrid s’est longtemps heurté à un mur dans cette rencontre que trois Français ont disputée dans son intégralité. Excellent en première période, Geoffrey Kondogbia a d’abord malmené Antoine Griezmann et Lucas Hernandez. Positionné en soutien de Diego Costa, préféré à Kevin Gameiro, « Grizi » n’a pas réellement pesé sur la rencontre. L’attaquant tricolore s’est trop souvent retrouvé loin du but pour devenir dangereux.

Griezmann s’en prend à un supporter

C’est finalement Angel Correa qui a débloqué une situation cadenassée en signant une frappe lointaine imparable (1-0, 59e). Précieux tout de même dans le jeu de son équipe, tel un milieu de terrain, l’international français a aussi joué les gestionnaires, refusant de partir à l’abordage en fin de rencontre alors que son équipe menait. Ce qui a provoqué la colère de quelques supporters à qui Griezmann a demandé de se taire, le doigt devant la bouche…

Au classement, les joueurs de Diego Simeone reviennent à neuf points du Barça, leader. Surtout, l’Atlético creuse l’écart en prenant également neuf longueurs d’avance sur son adversaire du soir et 10 sur le Real Madrid, quatrième. La deuxième place semble déjà promise aux Colchoneros mais le championnat est encore long.

Laisser un commentaire