Liverpool-Tottenham, c’était totalement fou !

 Liverpool-Tottenham (Reuters)Salah a encore brillé mais ça n’a pas suffi face à Tottenham. ©Reuters

Publié le 04/02/2018 à 19h59, Mis à jour le 04/02/2018 à 20h06

Reds et Spurs se sont quittés dos à dos ce dimanche à Anfield (2-2). A l’issue d’un choc de la 26e journée de Premier League riche en rebondissements.

La 26e levée de Premier League nous promettait un choc au sommet avec cette visite de Tottenham à Liverpool potentiellement déterminante dans la course au podium. Reds et Spurs ne se sont pas défilés, offrant au public d’Anfield un spectacle grandiose, riche en suspense et d’une dramaturgie rare. Avec deux buteurs, Kane et Salah – ni plus ni moins que les meilleurs artilleurs du royaume – qui n’ont pas manqué de faire honneur à leur statut.

L’Egyptien n’a d’ailleurs pas attendu plus de trois minutes pour ouvrir le score en faveur des locaux (1-0, 3e) et ainsi remettre virtuellement Manchester United à portée de tir de Liverpool. Un avantage précoce que les hommes de Klopp ont su tenir de longues minutes durant, avant de craquer sur un véritable missile de Wanyama, une minute seulement après l’entrée en jeu de ce dernier (1-1, 80e). Et le match, dès lors, de s’emballer.

Kane le centenaire

Tottenham obtient d’abord une balle de match tandis que M. Moss, l’arbitre de la rencontre, accorde un penalty à Kane pour une sortie cavalière de Karius. Seulement celui-ci ne profite pas de l’aubaine, laissant ainsi la révolte rouge s’exprimer. L’artiste Salah revient alors en scène et se joue de l’arrière-garde adverse pour inscrire un incroyable but en solitaire (2-1, 90e +1). Une 21e réalisation cette saison en championnat qui lui permet alors de rejoindre Kane en tête du classement des buteurs anglais.

Anfield explose et croit tenir la victoire quand l’assistant de M. Moss signale une faute de Van Dijk sur Lamela dans la surface. Pour un second penalty très généreusement accordé aux Spurs, dans les toutes dernières secondes du temps additionnel. Cette fois, Kane ne loupe pas l’offrande (2-2, 90e +5), et signe son 100e but en Premier League (pour 141 matches disputés). Liverpool, frustré et contrarié, gronde. Mais que le spectacle fut beau et intense ce dimanche à Anfield. Entre deux équipes qui font assurément honneur à l’élite du football britannique.     

Laisser un commentaire