L'OM contraint de vendre Payet ?

 Dimitri Payet (Reuters)Dimitri Payet ©Reuters

Publié le 05/02/2018 à 21h05, Mis à jour le 05/02/2018 à 21h06

Irrégulier et trop rarement à son avantage à l’Olympique de Marseille depuis l’entame de l’exercice en cours, Dimitri Payet pourrait être poussé vers la sortie l’été prochain. Mais aussi, et surtout, eu égard à des émoluments bien trop lourds pour les finances phocéennes…

La direction de l’Olympique de Marseille se sait dans le collimateur de l’UEFA, qui a pris la décision de placer les pensionnaires du stade Vélodrome sous surveillance au regard des dépenses effectuées ces derniers mois pour tenter de bâtir une formation un tant soit peu ambitieuse à l’échelle hexagonale. Pour l’heure, les résultats suivent puisque la troupe de Rudi Garcia pointe au 2e rang de de Ligue 1 après 24 journées, et peut légitimement espérer retrouver la Ligue des champions la saison prochaine. Forcément, ça ferait beaucoup de bien aux finances du club désormais propriété de Frank McCourt…

Mais pour éviter une sanction de l’instance dirigeante du football européen, les Ciel et Blanc pourraient aussi être contraints de vendre dans les mois à venir, et pourquoi pas certaines têtes d’affiche si les propositions de la concurrence sont en lien avec l’inflation récente. On pense évidemment dans cette optique à Florian Thauvin, qui se montre très à son avantage depuis l’année dernière et continue d’être le véritable leader offensif de l’équipe, un rôle que devait initialement tenir Dimitri Payet. Mais le Réunionnais se montre inconstant et n’a évidemment pas le rendement de son cadet.

Mitroglou, le 4e salaire du vestiaire

Pire, celui qui fut la première recrue marquante de l’ère post-Louis-Dreyfus se pose aujourd’hui comme une erreur stratégique à l’échelle économique. Car selon les informations de La Provence et L’Equipe, le transfuge de West Ham United dispose du plus lourd salaire de l’effectif professionnel, à hauteur de 560.000 euros mensuels. Luis Gustavo suit derrière (500.000 €), et Florian Thauvin est sur la troisième marche de ce podium singulier (400.000 €). Voilà qui pourrait faire des dégâts dans un proche avenir si le Brésilien et l’ancien Bastiais débarquent dans le bureau de Jaques-Henri Eyraud, en position de force au regard de leurs prestations, pour réclamer une rallonge… Clairement, à Marseille, le meilleur salaire ne revient pour l’heure pas au meilleur joueur.

Or pour rectifier le tir, soit Dimitri Payet doit partir au plus vite l’été prochain, soit les salaires des autres joueurs de l’effectif vont rapidement flamber, provoquant inévitablement la perte du club. Car on imagine mal le numéro 10 accepter de son côté une rémunération à la baisse… La direction sportive de l’Olympique de Marseille, si elle ne veut pas se retrouver prisonnière de Dimitri Payet, va donc devoir trancher, et serait tout aussi inspirée de se débarrasser au passage d’un Konstantinos Mitroglou très décevant mais qui figure au quatrième rang des meilleurs salaires du vestiaire (355.000 €), juste devant Steve Mandanda (335.000 €). 

Laisser un commentaire