Debuchy en veut à Wenger

 Debuchy (Facebook ASSE) ©Facebook ASSE

Publié le 06/02/2018 à 07h52, Mis à jour le 06/02/2018 à 08h02

Avec un temps de jeu réduit à la portion congrue à Arsenal, Mathieu Debuchy revit depuis son arrivée à Saint-Etienne. L’ancien Lillois reste néanmoins amer.

A l’instar de la plupart des autres recrues stéphanoises, Paul-Georges Ntep et Neven Subotic en tête, Mathieu Debuchy n’aura pas mis longtemps pour se montrer à son avantage avec sa nouvelle équipe. Débarqué dans le Forez dans les dernières heures du mercato hivernal, l’international tricolore n’en a pas moins été aligné d’entrée à Amiens (0-2) et l’ancien Gunner, à son aise dans son couloir droit, a parachevé cette première réussie d’un but plein d’opportunisme.

De quoi valider un peu plus son choix de quitter Arsenal pour relever le défi stéphanois. A tel point qu’il garde la perspective de disputer la Coupe du monde en Russie dans un coin de la tête même s’il reconnaît partir de loin. « Forcément, j’y pense encore un peu, même si je sais que les chances sont minimes. On va essayer de donner le maximum pour pourquoi pas être appelé. Je sais que ça va être difficile, mais pourquoi pas », a affirmé à RMC celui qui n’a plus été appelé en bleu depuis septembre 2015.

C’eut été sans doute plus simple s’il avait pu, comme il l’a espéré, rejoindre Manchester United quand il en a eu l’opportunité. Mais Arsène Wenger n’a pas voulu en entendre parler et Mathieu Debuchy a dû se contenter de quelques apparitions épisodiques depuis le début de saison. Le Nordiste reconnait d’ailleurs sans peine un certain ressentiment à l’égard de son ancien entraîneur.

« Il y a eu des moments difficiles à Arsenal, des moments où j’en voulais au coach forcément. J’ai eu une opportunité, en prêt à Manchester United, qu’il m’a refusée parce qu’il ne voulait pas renforcer un concurrent direct à l’époque, a ainsi déploré Mathieu Debuchy. Il y a eu des discours qui ne m’ont pas forcément plu. Mais c’est le passé. C’est comme ça, c’est le football. »

Laisser un commentaire