Messi, la Chine en plan B

 Lionel Messi ambassadeur de Huawai. (Reuters) ©Reuters

Publié le 06/02/2018 à 15h49, Mis à jour le 06/02/2018 à 16h56

Le club chinois du Hebei Fortune a déjà tout préparé pour la venue rêvée de Lionel Messi…

Le saviez-vous ? Ce n’est pas en Argentine mais en Chine, plus précisément à Nanjing, qu’un parc d’attractions dédié à Lionel Messi est en projet. Il verra le jour dans trois ans. Peut-être que, d’ici-là, l’idole argentine aura carrément rejoint le championnat asiatique ! Le Hebei China Fortune FC rêve toujours plus de « La Pulga ».

Comme l’indique El Mundo Deportivo, le riche club de Qinhuangdao (à 300 km de Pékin) a offert un pactole de 100 millions d’euros à Messi l’été dernier. L’attaquant de 30 ans a refusé avant de prolonger avec le FC Barcelone jusqu’en 2021. Mais le Hebei Fortune n’a pas abdiqué et « a créé des conditions favorables » à l’arrivée du quintuple Ballon d’Or. Après Ezequiel Lavezzi, c’est Javier Mascherano, un autre ami de Leo Messi, qui a été accueilli cet hiver…

Financièrement, l’opération n’est pas si facile que ça. Si les grands clubs de l’Empire du Milieu peuvent effectivement dérouler le tapis rouge à un Messi rémunéré à hauteur de 8,3 millions d’euros par mois, il faudra désormais lever une clause libératoire fixée à 700 millions d’euros. S’il rêve de finir aux Newell’s Old Boys, dans sa ville natale de Rosario, le dribbleur gaucher aura aussi l’occasion de faire le bonheur de ses fans chinois.

Laisser un commentaire