Pamela Anderson dit tout sur son couple avec Rami

 Pamela Anderson Pamela Anderson. (Icon Sport)

Publié le 07/02/2018 à 12h08, Mis à jour le 07/02/2018 à 12h36

La star d’Alerte à Malibu, qui partage la vie d’Adil Rami, s’ouvre entièrement au Daily Mail.

Il était une fois. Adil Rami et Pamela Anderson se sont rencontrés au printemps dernier au Grand Prix de Monaco, et sont depuis inséparables, malgré la barrière de la langue et leur différence d’âge (18 ans). Elle parle longuement de lui, de leur histoire, dans le Daily Mail cette semaine. « Il n’est pas avec moi pour se faire remarquer et vice versa. Il se soucie de moi profondément. Nous avons une vie merveilleuse, saine et simple, sans strass ni paillettes. Nous avons chacun nos enfants (deux fils de part et d’autre, N.D.L.R.). Il est incroyable. C’est un bon gars, vraiment. Il est loyal. Je ne m’attendais pas à tout ce qui m’arrive. C’est toujours comme ça, n’est-ce pas ? »

Ils vivent ensemble depuis six mois, à Marseille, où le défenseur français évolue. L’ancienne actrice star d’Alerte à Malibu a donc quitté la Californie et la solitude, pour le sud de la France et son soleil. Elle assiste aux matches à domicile de l’OM, au stade Vélodrome, où elle ne passe pas inaperçue avec ses robes de soirée parfois plongeantes et sa chevelure blonde. Le couple a déjà ses routines, stéréotypées. Monsieur travaille physiquement dans la salle de gym de leur maison. Madame aime aller sur les marchés provençaux de légumes afin de cuisiner pour son homme. En restant sexy. « Je ne mets pas de pantalons de survêtement. » Pour le plus grand plaisir de Rami. « Il dit que je suis un alien, que je n’ai pas 50 ans. Il me demande mon permis de conduire, quel est mon secret. »

Leur relation survivra-t-elle au temps ? Pamela se montre philosophe. « Je l’ai prévenu: « Je vais m’effondrer un jour, tu le sais ? Alors soyons amoureux aussi longtemps que possible. Et quand tu ne me regarderas plus, eh bien je partirai dans un autre pays » ». Elle finit même par évoquer leur sexualité. S’interdire de passer à l’acte avant les rencontres ? « Cette règle ne s’applique pas à nous. Son anglais n’est pas très bon, mon français non plus, mais nous avons le langage corporel, le langage de l’amour, un autre niveau de communication, plus profond que les mots. Nous avons quelque chose de spécial. C’est incroyable. »

Laisser un commentaire