Un casse-tête nommé… Coutinho

 Philippe Coutinho et Andres Iniesta. (Reuters)Philippe Coutinho et Andres Iniesta. ©Reuters

Publié le 07/02/2018 à 20h02, Mis à jour le 07/02/2018 à 20h11

Recruté pour 120 millions d’euros début janvier, Philippe Coutinho n’est pas encore intégré au collectif du FC Barcelone.

La situation est cocasse. S’il est la recrue la plus chère de l’histoire du FC Barcelone depuis le 6 janvier (120 millions d’euros), Philippe Coutinho n’a pas besoin de flamber tout de suite avec sa nouvelle équipe. Il n’y a aucune urgence, car le milieu offensif brésilien peut aider les Blaugranas à remporter la Liga (9 points d’avance sur l’Atlético, 19 sur le Real Madrid) et la Coupe du Roi, mais pas la Ligue des champions, qu’il ne peut plus disputer cette saison.

Cette non qualification de Coutinho pour la C1 met Ernesto Valverde dans une situation délicate, lui qui droit préparer un choc compliqué contre Chelsea, en 8e de finale. L’ancien Red de Liverpool a été titularisé une fois à droite et deux fois à gauche. « J’ai joué sur la gauche la majorité de ma carrière, mais je peux jouer n’importe où et j’essaie de m’adapter à ce que demande l’entraîneur. Valverde parle beaucoup à l’entraînement sur le bon positionnement et c’est important« , a ainsi expliqué l’Auriverde cette semaine. « C’est un meneur de jeu, il peut aussi jouer dans l’axe« , a précisé le coach dimanche dernier après le nul contre l’Espanyol (1-1).

Le Barça lors de la première titularisation de Coutinho:

Pour l’instant, Coutinho n’est que la 5e roue du carrosse. Avant de reprendre le rôle de meneur excentré d’Andres Iniesta la saison prochaine, le Brésilien alternera donc sur les deux côtés du milieu au sein du 4-4-2. Il doit surtout trouver les bons automatismes avec ses partenaires et notamment Lionel Messi. Sa propension à se recentrer peut ainsi gêner « La Pulga », qui vampirise le jeu de son équipe. Quand Coutinho est aligné à droite, il y a donc embouteillage dans l’axe. Dans ce couloir, c’est Ousmane Dembelé qui doit prendre ses marques. L’international français, lui, est la vraie recrue du club cet hiver.

Laisser un commentaire