Ça sent le record pour ce Bayern !

 Robert Lewandowski (Reuters)Robert Lewandowski rejoint dans l’histoire de la Bundesliga… son entraîneur Jupp Heynckes avec onze buts lors onze premières journées à l’Allianz Arena ! ©Reuters

Publié le 10/02/2018 à 21h15, Mis à jour le 10/02/2018 à 21h34

Grâce notamment à son inévitable meilleur buteur Robert Lewandowski, le Bayern Munich enregistre une 9e victoire consécutive en Bundesliga aux dépens de Schalke 04 (2-1) et file, à ce rythme, vers le titre le plus précoce de l’histoire !

« Une partie de ma motivation est partie avec Aubameyang. » Aussi touchant soit cet aveu de Robert Lewandowski cette semaine, en conférence de presse, lorsqu’il fut évoqué le départ de Pierre-Emerick Aubameyang du Borussia pour Arsenal lors du dernier mercato d’hiver, l’attaquant polonais du Bayern, s’il peut regretter de ne plus être poussé dans ses limites par l’ex-buteur gabonais, n’est pas si malheureux…

Son onzième but lors des onze premiers matches de la saison de Bundesliga à l’Allianz Arena, inscrit ce samedi, dans le choc face à Schalke 04, permet au meilleur canonnier du championnat allemand avec désormais dix-neuf réalisations (devant les 11 buts… d’Aubameyang) d’entrer un peu plus dans l’histoire. Et d’égaler une performance que seul son entraîneur Jupp Heynckes avait signé lors de la saison 1972-73 avec le Borussia Monchengladbach !

Qui arrêtera le Bayern Munich ? Pas Schalke 04 en tout cas puisque le club de Gelsenkirchen, en s’inclinant sur la pelouse inviolable des Munichois (2-1) dans le cadre de cette 22e journée, permet aux joueurs d’Heynckes – absent du match en raison d’une mauvaise grippe – de signer une 9e victoire de rang en championnat. La 21e en 22 matches sous les ordres du coach allemand. Grâce à Robert Lewandowski (6e) et Thomas Müller (36e), alors que Franco Di Santo avait permis aux visiteurs un temps d’égaliser (29e). 

Tolisso spectateur sur le banc

Côté français, si Franck Ribéry, seul Tricolore titulaire au coup d’envoi côté munichois, aurait pu permettre avec une offrande à Lewandowski de s’offrir un doublé, l’intervention décisive d’un bon Benjamin Stambouli le prive d’une passe décisive. Kingsley Coman, au relais de Ribéry, ne se mettra pas en évidence. Alors que Corentin Tolisso n’aura pas quitté le banc.     

Au classement, fort de ce 33e match sans défaite à domicile, le Bayern compte toujours 18 points d’avance sur Leipzig et pourrait, à ce rythme, être le champion le plus précoce de l’histoire, battant son propre record datant de 2014 (*), en étant sacré dès la 25e journée et un déplacement le 4 mars à Fribourg !

——————————————————–
(*) Quinze jours de mieux que le Bayern de Pep Guardiola.  

Laisser un commentaire