La grosse colère de Fékir

 Fekir arbitre (Icon Sport) ©Icon Sport

Publié le 12/02/2018 à 07h36, Mis à jour le 12/02/2018 à 07h47

Victime d’une faute grossière dans la surface, Nabil Fekir n’a guère apprécié que l’arbitre ne lui accorde pas le penalty attendu.

L’Olympique Lyonnais est dans le dur. Et son capitaine avec. Si Nabil Fekir a permis à l’OL de venir à bout de Montpellier en huitième de finale de la Coupe de France, l’international français le plus prolifique depuis le début de saison reste sur trois matches de Ligue 1 sans avoir marqué. De quoi expliquer en grande partie les… trois défaites concédées à la suite par les troupes de Jean-Michel Aulas à Bordeaux (3-1), à Monaco (3-2) et donc face au Stade Rennais (0-2)

Dimanche, menés au score dès la 5e minute, les Lyonnais ont cru avoir l’occasion d’égaliser lorsque Jérémy Gélin à fauché Nabil Fekir au cœur de la surface. Mais c’était sans compter sur M. Delerue, l’arbitre de la rencontre estimant que l’attaquant lyonnais était venu s’empaler sur le défenseur breton. De quoi provoquer la colère de l’international tricolore, qui n’a pas hésité à s’en prendre à l’arbitre ainsi qu’à son assistant.

Nabil Fekir s’est tout d’abord emporté contre le juge de touche, repoussant notamment sa main après s’être approché d’un peu trop près. « Là y’a pas penalty hein ? », lui a-t-il adressé avant que l’arbitre central vienne tenter de calmer les esprits. « C’est ma décision, pas la sienne, c’est la mienne, regardez-moi, Monsieur Fekir », a ainsi lancé M. Delerue. Pas de quoi apaiser le capitaine de l’OL. « Arrête de me dire Monsieur Fekir », « Arrête de me dire ça suffit », a répondu le joueur lyonnais, qui en a été quitte pour finalement écoper d’un avertissement.

Laisser un commentaire