La Juve reste dans l'inconnu

 Paulo Dybala et Blaise Matuidi (Reuters)Paulo Dybala et Blaise Matuidi ©Reuters

Publié le 12/02/2018 à 18h28, Mis à jour le 12/02/2018 à 18h41

La Juventus Turin se présente en position de faiblesse au moment de recevoir la visite de Tottenham mardi soir en huitième de finale aller de Ligue des champions. Massimiliano Allegri compte ses cadres valides, et le défi n’en sera que plus beau à relever.

Les Spurs sont invaincus depuis neuf rencontres de Premier League, et restent sur des succès forcément marquants contre Manchester United (2-0), puis plus récemment Arsenal (1-0). Tottenham a donc appris à mieux appréhender les grands rendez-vous, ce qui n’était pas forcément le cas quelques mois en amont. De l’autre côté de la Manche, les observateurs attendent donc avec impatience de voir la formation de Mauricio Pochettino se frotter à la Juventus, finaliste de la dernière édition de la Ligue des champions. Mais que vaut réellement le champion d’Italie en titre en ce début d’année 2018 ?

La troupe de Massimiliano Allegri n’a plus grand-chose de l’implacable machine qui règne sur la Serie A depuis six ans. Les Piémontais restent dans la roue du SSC Naples dans la course au Scudetto, sans se montrer aussi dominateurs toutefois. Mais les résultats sont là, en témoignent les huit victoires de rang acquises en championnat, le tout en encaissant un seul but. Les vertus défensives sont de retour au sein de la Vieille Dame, mais il s’agira là de hausser encore son niveau de jeu, d’autant plus à domicile, au moment de croiser la route des Londoniens.

Or Andrea Barzagli, vétéran incontournable en charnière, comme Blaise Matuidi, vont manquer à l’appel, fragilisant forcément l’équilibre du bloc. Et devant, ce sont Juan Guillermo Cuadrado et surtout Paulo Dybala qui feront défaut. Il n’y a donc pas de quoi être optimiste pour cette Juve boiteuse qui reste toutefois bien plus expérimentée que son adversaire anglais dans son approche de ces rencontres européennes à enjeu. Devant leurs tifosi, les Bianconeri auront à coeur de tout mettre en oeuvre pour faire un pas vers les quarts de finale, mais Tottenham a largement les moyens d’enrayer la belle machine. Et si ce huitième de finale était le plus ouvert ?

Laisser un commentaire