Un signe décisif pour Diarra ?

 diarra-home Lassana Diarra est en pole. (Reuters)

Publié le 13/02/2018 à 02h50, Mis à jour le 13/02/2018 à 02h52

L’entraînement du PSG, lundi à huis clos, a peut-être permis de déceler qui jouera en sentinelle lors de Real Madrid-PSG, mercredi soir à Bernabeu (huitièmes de finale aller de Ligue des champions).

Et si Unai Emery avait déjà fait son choix en faveur de Lassana Diarra en n°6, pour le déplacement à Madrid ? Si on veut tirer des enseignements de l’entraînement de lundi, il faut être prêt à s’offrir un sacré mal de tête. Mais voilà, l’ancien joueur du Real Madrid a été aligné sur un exercice juste devant Thiago Silva et Marquinhos, qui seront assurément les deux titulaires en charnière. A l’inverse, Giovani Lo Celso a eu quelques partenaires moins équivoques.

En effet, comme le détaille L’Equipe, le jeune Argentin de 21 ans a notamment été associé avec Julian Draxler ou… Hatem Ben Arfa. Ce dernier ne jouera pas, c’est absolument sûr et certain. Quant au premier, il a désormais été relégué au fin fond de la hiérarchie du milieu de terrain (et des attaquants aussi, d’ailleurs). Par ailleurs, Yuri Berchiche serait lui devenu favori pour le poste de latéral gauche.

Concernant la sentinelle, Marco Verratti ne s’était pas mouillé samedi sur Canal+: « Pour moi, c’est pareil. Ce sont deux grands joueurs, Lassana Diarra a une très grande expérience et fait toujours de bons matches. On l’avait vu aussi à l’OM, j’avais joué contre lui et il est très fort. Quant à Lo Celso, il est très fort aussi et s’est beaucoup amélioré. Il peut jouer également, il va toujours vers l’avant. » La dernière option, de plus en plus improbable, reste de faire reculer Adrien Rabiot.

Laisser un commentaire